Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Rouler Autrement | La sécurité routière à l'école

La sécurité routière à l'école

date 21/09/2020 - 19:08 | micro_reportage Chrystèle Mollon
Comment apprendre aux enfants à circuler dans la rue en toute sécurité ? Les parents ont un rôle à jouer, mais les enseignants aussi ! Piqûre de rappel en cette rentrée sur ce cursus de formation programmé tout au long de la scolarité.
illustration de La sécurité routière à l'école
 La sécurité routière à l'école
 La sécurité routière à l'école
play
0:00
0:00
volume-high 
Rouler Autrement, c'est éduquer les enfants aux règles de sécurité routière, à la maison et dans la rue, en famille mais aussi à l'école. La Prévention Routière intervient régulièrement dans les établissements scolaires pour sensibiliser les élèves.
Emmanuel Renard, le Directeur de l'Éducation de l'association précise que « l'objectif de l'éducation routière auprès des enfants, c'est de faire en sorte qu'ils puissent circuler en toute autonomie. Donc avoir les bons comportements, à pied, à vélo, être attaché en voiture. Et ça c'est des choses sur lesquelles on peut sensibiliser les enfants ».

Cette éducation commence dès la maternelle comme l'explique Emmanuel Renard : « depuis le début des années 2000, il y a au niveau de l'Éducation Nationale, un dispositif obligatoire, qui s'appelle l'APER, l'Attestation Première d'Éducation à la Route, qui est en fait un dispositif de sensibilisation, de formation des enfants, qui débute à la maternelle et qui va jusqu'au CM2. Ce sont les enseignants qui ont la responsabilité de ce dispositif, et les enseignants peuvent faire appel à des intervenants extérieurs, et nous en tant qu'association Prévention Routière, on a beaucoup de bénévoles qui interviennent pour donner un coup de main aux enseignants sur cette thématique ».

Dans les classes supérieures, au collège, au lycée, il y a d'autres actions, comme le souligne Emmanuel Renard : « au collège, les enfants ont obligation de passer en classe de 5ème, l'ASSR (Attestation Scolaire de Sécurité Routière) de niveau 1 et en classe de 3ème l'ASSR de niveau 2. Ces attestations scolaires de sécurité routière leur permettent de conduire des scooters de moins de 50cm3 qui sont accessibles aux jeunes à partir de 14 ans. Et puis l'ASSR de niveau 2 est maintenant demandée pour l'accès au permis de conduire. Au lycée, il n'y a rien eu du tout pendant longtemps. On a beaucoup milité pour qu'il y ait des choses et depuis 2015, il y a un dispositif obligatoire en classe de seconde. Les élèves doivent faire au moins une demie journée obligatoire de sensibilisation à la sécurité routière ».

La Prévention Routière souligne qu'une demi journée, c'est insuffisant et rappelle que les jeunes sont particulièrement exposés aux risques routiers : 1 mort sur 5 sur la route a moins de 24 ans.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales