Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Route et Mobilité | Rouler Autrement | La trottinette électrique désormais dans le code de la route
Rouler Autrement

La trottinette électrique désormais dans le code de la route

date 06/12/2019 - 02:31 | micro_reportage Stéphanie Dionnet
Le projet de loi d’orientation des mobilités (LOM) a été approuvé le 19 novembre dernier à l’assemblée. Parmi les objectifs de ce texte, figure la révision des modes de déplacement des français, avec entre autres la prise en compte des trottinettes électriques.
facebooktwitter
illustration de La trottinette électrique désormais dans le code de la route
 La trottinette électrique désormai…
 La trottinette électrique désormais dans le code de la route
play
0:00
0:00
volume-high 
Nul n’est censé ignorer la loi, y compris en matière de transports. Rouler Autrement, c’est donc connaître la législation du moyen de transport que l’on utilise. La loi d’orientation des mobilités (dite Loi LOM) adoptée la semaine dernière, fait entrer dans le code de la route l’usage des trottinettes électriques.

Revue de détails des changements dans la loi, avec Me Pascal Zecchini, avocat au barreau de Toulon :
« désormais il y aura le casque obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, il faudra des feux de position avant et arrière, un klaxon, un gilet réfléchissant et il faudra utiliser des pistes cyclables. En l’absence de pistes cyclables, les usagers devront emprunter les voies limitées à moins de 50 km/h. »

Côté interdictions, la liste est longue : « interdiction d’avoir des écouteurs et de regarder son smartphone pendant la conduite, interdiction pour les enfants de moins de 8 ans de faire de la trottinette, interdiction de rouler sur les trottoirs et de dépasser les 25 km/h. »

Des mesures insuffisantes pour Arnaud Kielbasa, vice-président de l’association APACAUVI (Association Philanthropique Action contre l'Anarchie Urbaine Vecteur d'incivilité) : "on a dans cette loi des mesures qui existaient déjà. On nous parle d’interdictions de rouler sur le trottoir, d’interdiction de prendre les sens interdits. Le fait que ce soit interdit n’empêche pas les accidents. Ce que l’on voulait, c’est que les pouvoirs publics se donnent les moyens de verbaliser les comportements dangereux.
Il faut pouvoir identifier très précisément les conducteurs qui sont sur ces engins. Aujourd’hui la loi LOM n’a absolument pas permis d’améliorer les choses de ce point de vue-là, dans le sens où, en cas d’accident, les conducteurs ne peuvent pas être retrouvés s’ils fuient. Il n’y a pas d’immatriculation sur les véhicules, pas de localisation GPS, et il faut obliger tout un chacun à assurer ces engins-là."

Sur le site du ministère de l’éducation, au chapitre fraternité, on peut lire : « En plus du respect des lois, chacun a le devoir de faire preuve de civisme et de civilité ». À méditer…
 
Les plus consultés