Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Culture | Marque Page | "Le bal des folles" de Victoria Mas
Marque Page

« Le bal des folles » de Victoria Mas

date 09/10/2019 - 02:05 | micro_reportage Francine Thomas
La jeune romancière qui publie son tout premier roman est la révélation de cette rentrée littéraire 2019.
facebooktwitter
illustration de
© Astrid di Crollalanza 
 "Le bal des folles" de Victoria Mas
 "Le bal des folles" de Victoria Mas
play
0:00
0:00
volume-high 
À chaque rentrée littéraire, son suspens. Qui sera le grand gagnant de la valse des prix d’automne ? Quelle sera la découverte que tout le monde s’arrachera ? À cette dernière question, nous avons semble-t-il notre réponse. Victoria Mas a déjà remporté plusieurs distinctions avec Le Bal des Folles publié chez Albin Michel, dont le Prix Stanislas qui récompense chaque année le meilleur premier roman de la saison. Et son éditeur ne cesse de lancer de nouvelles rééditions tant le succès en librairie est grand. La jeune femme goûte cette fortune avec plaisir : « Ce livre court et je le suis. Je le vois voyager et toucher les lecteurs un petit peu partout, ce qui me fait vraiment infiniment plaisir », nous a-t-elle confié dans Marque-Page.

Le Bal des Folles nous emmène à l’hôpital parisien de la Salpêtrière au 19ème siècle. « C’est un lieu d’enfermement très connu, où principalement des femmes étaient enfermées, du fait de leur époux ou de leur père. Certaines avaient réellement des troubles neurologiques et avaient besoin d’être prises en charge, d’autres au contraire étaient internées contre leur gré, tout simplement parce qu’elles dérangeaient leur famille ou la société. »

Ce roman pointe donc du doigt la violence faite à ces femmes. C’est en arpentant un jour la Salpêtrière que Victoria Mas a été frappée par l’atmosphère du lieu. Elle a alors entamé des recherches et découvert l’existence de ce bal de la mi-carême, organisé chaque année, par le service du professeur Charcot. « Le tout Paris mondain se pressait pour regarder ces folles de près, comme une sorte de zoo humain. Après, ce qui est très ironique, c’est que les parisiens étaient beaucoup plus agités que les femmes qui étaient internées. Elles au contraire profitaient de cette soirée une fois par an pour retrouver un semblant de normalité. »

Le Bal des Folles est donc un hommage magnifique à toutes les femmes maltraitées. Celle d’hier et à travers elles, celles d’aujourd’hui.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés