Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Route et Mobilité | Le MobiliMag | Le bioéthanol en chiffres
Le MobiliMag

Le bioéthanol en chiffres

date 05/03/2019 - 13:45 | micro_reportage Charles Daudon
L'année 2018 a été celle de tous les records pour le bioéthanol en France. Moins polluant, moins cher, les ventes de ce carburant décollent.
facebooktwitter
illustration de Le bioéthanol en chiffres
 Le bioéthanol en chiffres
 Le bioéthanol en chiffres
play
0:00
0:00
volume-high 
Bioéthanol, un carburant à la mode ! Il n’est pourtant pas nouveau, mais ses ventes à la pompe ont décollé l’an dernier en France. C’est le cas pour le super-éthanol E85, avec une progression de 55%. Ce carburant est désormais disponible dans plus d’un millier de stations-service, et on le retrouve aussi, mais en moins grande quantité, dans le Sans Plomb 95 E10.

Mais au fait, le bioéthanol, qu’est-ce que c’est ? « Un carburant 100% français, fabriqué en France, à base de betterave à sucre ! On extrait l’éthanol de la betterave, la pulpe sert à nourrir les animaux, et on mélange l’éthanol avec un peu de Sans Plomb 95, ce qui devient du Super Ethanol E85 », explique Sébastien Le Polles, président de FlexFuel.

La France devient d’ailleurs le premier pays producteur d’éthanol en Europe, face à la consommation qui s’est accélérée. Accélération due à l’homologation par l’Etat du boitier de conversion. On peut l’installer sur son véhicule essence et il permet de rouler plus vert et moins cher. Alexis Landrieu, fondateur de Biomotors précise : « Le bioéthanol moins taxé, est proposé en station à 0.65 centimes en moyenne. Seul petit bémol : une surconsommation d’environ 20%. Cependant, ce n’est pas un gros désavantage compte-tenu du tarif bien moins cher que celui de l’essence. »

Pour amortir l’investissement du boitier (environ 700 euros), il faudra effectuer une quinzaine de pleins. Une rentabilité rapide qui pousse certains constructeurs à envisager la commercialisation de véhicules neufs déjà compatibles. C’est le cas de Ford qui proposera en juin prochain un nouveau SUV.
 
Les plus consultés