Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Le MobiliMag | Le cœur des automobilistes
Le MobiliMag

Le cœur des automobilistes

date 19/02/2020 - 12:28 | micro_reportage Stéphanie Dionnet
Qu'elle soit surnommée Titine, Tuture ou Chouquette, la voiture est souvent indispensable voire indissociable de son propriétaire...
illustration de Le cœur des automobilistes
 Le cœur des automobilistes
 Le cœur des automobilistes
play
0:00
0:00
volume-high 
Si la voiture est avant tout vue comme pratique et source d'autonomie et d'évasion, elle est tout simplement indispensable pour 39% des Français. Mieux encore, certains la personnifient en lui donnant un petit nom.

Qu'elle soit décapotable, berline, sportive, break, monospace, coupé ou citadine, la voiture doit être impeccable. C'est un des résultats de l'enquête du Club Identicar dirigé par Jonathan Tuchbant : « les Français sont attachés effectivement à la propreté de leur voiture. Ils aiment la bichonner dans 67% des cas et ils sont même carrément maniaques dans 29% des cas, puisque c'est tous les jours que la voiture doit être propre. »

Autre enseignement de cette enquête, les objets que l'on trouve généralement dans la voiture des français : « pour 48% une bouteille d'eau et des bonbons à la menthe. On a rien de particulier pour 46% et puis pour 6% des Français, de la nourriture, des produits d'hygiène ou des sacs de sport. »

La déco est également extrêmement importante : « on à 15% qui installe des sapins odorants, des peluches, des objets de décoration. On a des autocollants identitaires, plutôt à l'extérieur. Des autocollants autour de la région du club de foot. Et puis, pour 8% d'entre eux, on a les porte-bonheurs et les grigris parce qu'en voiture, on se déplace. Ça peut être dangereux parfois et les gens aiment avoir un porte bonheur dans leur voiture. »

L'étude souligne enfin l'attachement des français à leur voiture : « c'est pour ça que l'étude s'appelle  »le cœur des automobilistes« . On leur a demandé ce qu'ils ressentent au moment de se séparer de leur bolide ? Un léger pincement au cœur pour 45% d'entre eux. De la nostalgie pour 15% et seulement 40 % disent ne ressentir pas grand chose. Ce qui veut dire qu'on a une majorité des interrogés qui ressentent une émotion, disons, négative au moment de se séparer de la voiture. »
illustration de Le cœur des automobilistes
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2020
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales