Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Semaine 100% électrique | Le coût du véhicule électrique

Le coût du véhicule électrique

date 20/06/2022 - 06:57 | micro_reportage Ivan Mouton
Passer à l'électrique, oui, mais à quel prix ? Un véhicule électrique est souvent bien plus cher que son équivalent thermique à l'achat. Mais, comme nous l'explique Christophe Congréga de L'Automobile Magazine, cela peut être amorti après 100.000 kilomètres.
illustration de Le coût du véhicule électrique
 Le coût du véhicule électrique
 Le coût du véhicule électrique
play
0:00
0:00
volume-high 
La voiture électrique fait de plus en plus envie aux automobilistes, mais ils sont souvent freinés par le coût d'achat. En effet, la technologie embarquée par ces véhicules est complexe et, par conséquent, fait augmenter leur prix : « Si on regarde par rapport à une Clio ou une Mégane, le surcoût est à peu près de 11.000 euros par rapport à une voiture thermique », nous explique Christophe Congréga de L'Automobile Magazine.
Il reconnaît qu'un véhicule électrique est loin d'être adapté à toutes les bourses : « Pour situer encore plus, la voiture thermique la plus vendue aux particuliers en France et en Europe est la Dacia Sandero, dont le prix de vente moyen est autour de 13.000 euros. Donc, si l'on rajoute autant d'argent pour acheter une électrique, on est hors de portée de la majorité des acheteurs. »

Cependant, les véhicules électriques sont des investissements sur le long terme. En effet, ils demandent un coût d'entretien bien moindre par rapport à un véhicule thermique classique : « Il n'y a pas d'embrayage à changer, pas de courroie, pas d'alternateur, pas de démarreur. L'autre chose qui coûte moins cher, ce sont les freins. Une partie du freinage est réalisée par le moteur électrique, donc on use beaucoup moins les plaquettes et les disques. Tout cela permet d'avoir un coût d'entretien en baisse de 30 à 40%. »

Ainsi, sur le long terme, votre véhicule électrique deviendra rentable par rapport à un véhicule thermique au bout de 100.000 kilomètres. De plus, notez qu'il existe une prime à l'achat de 6000 euros versée par l'Etat, qui baissera à 5000 euros à partir de juillet 2022.
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales