Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Route et Mobilité | Rouler Autrement | Le LAB fête ses 50 ans
Rouler Autrement

Le LAB fête ses 50 ans

date 08/11/2019 - 14:26 | micro_reportage Charles Daudon
Quand Peugeot et Renault s’associent pour améliorer la sécurité des automobilistes, cela donne le LAB, le laboratoire d’accidentologie de biomécanique et d’étude du comportement humain, qui fête cette année ses 50 ans.
facebooktwitter
illustration de Le LAB fête ses 50 ans
© Nicolas ZWICKEL 
 Le LAB fête ses 50 ans
 Le LAB fête ses 50 ans
play
0:00
0:00
volume-high 
Le LAB a été fondé en 1969 par les 2 grands constructeurs automobiles français, pourtant concurrents, PSA et Renault. 50 ans après, leur objectif reste le même : renforcer la sécurité sur les routes en concevant, main dans la main, les technologies de demain.

Présentation avec Stéphane Buffa, directeur du LAB : « Si les constructeurs sont en concurrence sur les véhicules, ils ont tout de suite compris qu’il y avait un effort à faire, car la sécurité est quelque chose d’essentiel, quelque chose qui est dû aux utilisateurs de véhicules.Tous les éléments que nous produisons sont non-concurrentiels, ensuite les choix techniques, de développement et de mise en gamme sont de l’ordre des constructeurs ».

Depuis 50 ans, 20 experts composent l’équipe du LAB et travaillent sur 3 domaines : l’accidentologie, la biomécanique et l’étude du comportement.
Comprendre comment se produit un accident, renforcer la sécurité des occupants lors d’un accident et améliorer les dispositifs après l’accident, telles sont les grandes missions des scientifiques du LAB.

Et comme il vaut mieux prévenir que guérir, éviter l’accident reste une priorité. Cela passe par les aides à la conduite développées par les constructeurs, comme l’explique Laurette Guyonvarch, responsable de l’équipe d’étude du comportement des conducteurs : « on aide les constructeurs à concevoir des systèmes qui prennent en compte les besoins des conducteurs, et l’acceptabilité du système. Si le système d’éloigne trop du comportement habituel des conducteurs, ces derniers vont le désactiver, et ce sera beaucoup moins efficace ».

Depuis le début des années 70, le nombre de morts sur les routes de France a été divisé par 5, en grande partie grâce aux progrès technologiques.
 
Les plus consultés