Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Culture | Marque-Page | "Le petit chat est mort" de Xavier de Moulins

« Le petit chat est mort » de Xavier de Moulins

date 19/02/2020 - 02:05 | micro_reportage Francine Thomas
Le présentateur du journal de M6 publie son septième livre, un roman sensible écrit après la mort de son chat.
illustration de
 "Le petit chat est mort" de Xavier…
 "Le petit chat est mort" de Xavier de Moulins
play
0:00
0:00
volume-high 
« Un animal qui s’en va, ça parle à l’âme des hommes autant que la mort des hommes ». Cette citation, page 101 de « Le Petit Chat Est Mort », résume bien l’esprit du roman de Xavier de Moulins.

La perte d’un animal de compagnie n’est pas un événement que l’on peut balayer du revers de la main : « Aucune mort n’est rien, même celle d’un animal. C’est une expérience compliquée pour les gens qui vivent cela parce qu’ils se sentent à la fois démunis, très seuls, très bêtes aussi parfois et je trouve ça assez injuste. »

Ce livre veut donc, d’une certaine façon, réparer cette injustice. Surtout, il aborde plus globalement la question du deuil et de la perte : « Je dis dans le livre : dis-moi le petit chat de quoi ta mort est-elle le nom ? Qu’est-ce que pleurer un animal de compagnie ? C’est évidemment pleurer son absence, mais aussi voir resurgir d’autres pertes. Parfois, on ne sait pas perdre. Et face à un deuil ou même une petite perte du quotidien, on nous a appris à tenir le coup, à avancer, à rester droit. On ne prend pas le temps de pleurer. Et peut-être que la mort d’un animal permet ça aussi, de faire d’autres deuils. »

Xavier de Moulins publie un texte pudique sur l’absence et à travers elle, le regard que l’on porte sur le monde.
A voir aussi
play3 Le site de l'éditeur
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales