Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Vie Pratique | Que Choisir ? | Les pesticides très présents dans nos aliments

Les pesticides très présents dans nos aliments

date 08/04/2022 - 20:48 | micro_reportage Charles Daudon
L'UFC Que Choisir a passé au crible 14 000 denrées alimentaires et son constat est édifiant: Plus de 50% des fruits et légumes, issus de l'agriculture conventionnelle, sont contaminés par des résidus de pesticides à risque.
illustration de Les pesticides très présents dans nos aliments
 Les pesticides très présents dans …
 Les pesticides très présents dans nos aliments
play
0:00
0:00
volume-high 
« On arriverait à un chiffre encore plus élevé si on s'intéressait à tous les résidus de pesticides. Là, il s'agit de résidus à risque, possiblement mutagènes, cancérigènes ou perturbateurs endocriniens » affirme Elsa Abdoun, journaliste au magazine Que Choisir. Dans son numéro d'avril, l'association de consommateurs publie une nouvelle enquête basée sur l'analyse de milliers d'aliments réalisée par les autorités sanitaires. « On a croisé ces données avec celles des autorités sanitaires françaises et européennes sur ces molécules. On arrive à ce chiffre d'un aliment sur deux, pour les fruits, légumes et céréales. »

Parmi les aliments les plus contaminés, on retrouve les cerises et les pommes. À l'inverse les kiwis et les asperges figurent parmi les bons élèves. « La quasi totalité des aliments analysés sont conformes à la réglementation. Pourtant le règlement européen interdit les pesticides les plus dangereux. Le problème ? L'évaluation du danger n'est pas réalisée tous les quatre matins. Ça peut aller jusqu'à une quinzaine d'années sans évaluation. L'exigence de preuves est aussi très élevée. Il faut s'armer de patience avant qu'un pesticide soit interdit. Ensuite, même s'il est interdit, il peut y avoir des dérogations et enfin un pesticide peut être interdit depuis très longtemps mais continuer à polluer notre environnement. »

Quel est le meilleur moyen pour éviter les pesticides ? « Le bio autorise certains pesticides naturels mais interdit les pesticides les plus dangereux. On recense quatre fois moins de contaminations aux pesticides à risque. On peut aussi citer les produits labellisés sans pesticide qui semblent tenir leurs promesses » ajoute Elsa Abdoun.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales