Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Vie Pratique | Mon défi | On ne mégote pas avec le recyclage
Mon défi

On ne mégote pas avec le recyclage

date 24/05/2021 - 18:32 | micro_reportage La rédaction
Collecter, dépolluer et recycler les mégots pour en faire un isolant thermique pour le bâtiment et le textile: c'est le Défi pour la Planète de Julien Paque, fondateur de « Tchao Mégot ».
illustration de On ne mégote pas avec le recyclage
 On ne mégote pas avec le recyclage
 On ne mégote pas avec le recyclage
play
0:00
0:00
volume-high 
Un mégot contient 4000 substances toxiques pour l'homme et l'environnement. Pour éradiquer ce fléau, l'équipe de « Tchao Mégot », emmenée par Julien Paque, jeune ingénieur de 24 ans, a imaginé un procédé en 3 phases : « La première étape consiste à collecter le mégot de manière sécurisée et adaptée. Pour cela, on a fait 2 choses : une partie « produit », avec des cendriers sensibilisateurs qui communiquent sur le recyclage, et une partie « service », dont le but est de vider le cendrier dans une sac hermétique pour qu'on puisse le récupérer ».
Le cœur innovant du projet « Tchao Mégot » réside dans la deuxième étape : la dépollution. « On a mis au point une technologie unique au monde qui permet de dépolluer le mégot de manière écologique, sans eau ni solvant toxique. L'avantage, c'est qu'on ne déplace pas la pollution. »
Une fois le mégot transformé en fibre propre et sans odeur, la troisième étape du projet consiste à la réutiliser dans différents domaines comme l'isolation dans le bâtiment ou le textile. « On peut utiliser cette matière pour faire du rembourrage de doudounes par exemple, et cela permet de faire des manteaux propres, chaud et sans odeur. »
200 clients privés, 20 collectivités territoriales ont déjà adopté ce dispositif.
illustration de On ne mégote pas avec le recyclage
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2021
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales