Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Culture | Marque-Page | ''Papa'' de Régis Jauffret

‘‘Papa’’ de Régis Jauffret

date 26/02/2020 - 02:35 | micro_reportage Francine Thomas
L’écrivain, Prix Goncourt de la nouvelle en 2018, publie un livre magnifique et poignant en hommage à son père
illustration de ''Papa'' de Régis Jauffret
© Astrid di Crollalanza 
 ''Papa'' de Régis Jauffret
 ''Papa'' de Régis Jauffret
play
0:00
0:00
volume-high 
Ce roman n’était pas prémédité. Jamais Régis Jauffret n’aurait eu l’idée d’écrire sur son père, un être sourd, bipolaire et fantomatique, s’il n’était pas tombé par hasard, un soir, à la télévision, sur les images d’un homme menotté, emmené par la Gestapo, à la sortie de l’immeuble marseillais où l’écrivain a grandi. Cet homme, c’est Alfred Jauffret, son père et jamais personne n’a entendu parler de cet épisode. « À partir de là, j’ai essayé de remonter le fil de ce document et j’ai fait une plongée dans mon enfance (…) J’avais très peu de repère parce que nous avions extrêmement peu de contacts. Et encore, c’est moins qu’extrêmement peu. »

Régis Jauffret dissèque avec une honnêteté troublante ses relations avec son père. Sa plume tantôt acide, tantôt drôle fait merveille et touche au cœur. Alfred n’existait pas beaucoup, il existait à peine. Une dentelle de papa, quelques files autour de vides, de manques, d’absences, de déceptions de ne trouver personne au lieu de quelqu’un, lit-on page 80.

L’auteur de Microfictions confesse qu’il n’aurait jamais pu publier ce livre du vivant de ses parents. Qu’en aurait d’ailleurs pensé le principal intéressé ?
« Je sais qu’il aurait été content pour moi qu’on parle du livre en bien. Et même pour lui. Quand je vois imprimé dans un journal le nom d’Alfred Jauffret (…), il aurait été très sensible à ça. C’est du moins ce que j’imagine. »

Dans ‘‘Papa’’, l’un des plus beaux livres de cet hiver, Régis Jauffret signe des lignes subtiles qui racontent l’attachement d’un fils pour son père, envers et contre tout.
A voir aussi
play3 Le site de l'éditeur
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales