Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Rouler Autrement | Passage à l'heure d'hiver

Passage à l'heure d'hiver

date 23/10/2022 - 14:22 | micro_reportage Charles Daudon
Dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 octobre, nous retarderons nos horloges d’une heure. La baisse de la luminosité, plus rapide en fin de journée, n'est pas sans conséquence sur la route.
illustration de Passage à l'heure d'hiver
 Passage à l'heure d'hiver
 Passage à l'heure d'hiver
play
0:00
0:00
volume-high 
On avance ou on recule ? Dimanche prochain, nous changerons à nouveau d’heure. À 3 heures, il sera 2 heures et nous gagnerons une heure de sommeil. Autre conséquence, il fera désormais nuit plus tôt. Un changement loin d'être anodin pour notre horloge biologique et pour la visibilité sur les routes. « Sur l'aspect physiologique, le fait de changer les heures va modifier les habitudes de sommeil et de récupération. Cela a un impact sur la conduite de tous les jours » explique Frédéric Beretti, Lieutenant Colonel à la Direction Générale de la Gendarmerie. « Et il y a l'aspect lié au temps, la nuit tombe beaucoup plus vite. Les conducteurs doivent reprendre l'habitude de rouler la nuit et être plus attentif. Le changement d'heure n'est clairement pas neutre ».

Selon la Sécurité Routière, le passage à l'heure d'hiver entraîne, chaque année, une recrudescence des accidents des piétons liée à la baisse rapide de la luminosité en fin de journée. Le nombre d’accidents de piétons augmente ainsi de 50% durant les premières semaines qui suivent le changement d’heure. Et près de la moitié des piétons tués chaque année le sont sur les quatre mois d’octobre à janvier. Il convient d'adopter les bons reflexes pour voir et être bien vu.

« Au volant, on adapte sa conduite et on ralentit. Sur route non-éclairée ou mal éclairée, avec les feux de croisement, on voit à 30 mètres environ. C'est à peine la distance de freinage d'urgence d'un véhicule. Si on est piéton ou cycliste, on essaye de se rendre visible en portant, par exemple, un accessoire réfléchissant. On vérifie aussi que les lampes du vélo fonctionnent » explique Christophe Ramond, directeur des études et recherches à la Prévention Routière.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales