Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Musique | Tempo 110 | Picasso et la musique
Tempo 110

Picasso et la musique

date 21/10/2020 - 03:47 | micro_reportage Charlotte Latour
Initialement prévue en mars dernier, l'exposition événement « Les Musiques de Picasso » vient de débuter à la Philharmonie de Paris. Elle explore l'univers musical et les nombreux instruments présents dans les œuvres de Picasso.
illustration de Picasso et la musique
© RMN-Grand Palais – Adrien Didierjean 
 Picasso et la musique
 Picasso et la musique
play
0:00
0:00
volume-high 
Il aimait sortir et fréquenter des cabarets et des cafés, mais les salles de concerts n'étaient pas son truc. Picasso (Pablo Picasso 1881-1973) avait même affirmé dans une citation volontairement provocante, qu’il n'aimait pas la musique. Pourtant, elle a beaucoup inspiré son art, en attestent les 250 œuvres de l'artiste espagnol visibles à la Philharmonie de Paris dans le cadre de l'exposition « Les Musiques de Picasso ». L'exposition rassemble des peintures et des sculptures en lien avec les musiques et les instruments dont les noms ne laissent aucune place au doute: « L'Homme à la Mandoline », « Nature Morte au Piano », « La Femme au Tambourin », « Violon et Feuille de Musique », « Le Matador et le Musicien » ou encore « La Flûte de Pan ».

Cette fascination intrigante pour la musique, Cécile Godefrois, la commissaire de l'exposition, y trouve son origine dans une enfance baignée par la musique andalouse : « L'artiste est né à Malaga et il y a plusieurs musiciens dans sa famille. La musique à Malaga à cette époque est partout présente, dans la rue, dans l'arène pendant la corrida et dans les quartiers gitans que Picasso fréquentait en compagnie de son père, tout jeune garçon ».

L’exposition a, par ailleurs, réuni 22 instruments, appartenant à Picasso même s'il n'en jouait pas : « Il y a une réelle fascination de Picasso pour l'instrument de musique, pour la manière dont il est composé. Les guitares, les mandolines, les violons qu'il collectionnait ou collectait. »

« Le rapport de Picasso à la musique évolue avec le temps, un rapport qui touchait à ces cafés que Picasso fréquentait où il retrouvait des peintres, mais aussi des musiciens, des poètes, des chanteurs et donc ce sont ces scènes de vie, ces scènes de partage qu'il représente. Par contre, pendant l'épisode cubiste, Picasso se resserre vraiment sur des travaux d’atelier et là, il est pleinement concentré sur l'instrument qu'il va décortiquer pour le comprendre. Le déstructurer pour mieux le recomposer ensuite » ajoute Cécile Godefrois.

L'exposition « Les Musiques de Picasso » se déroule à la Philharmonie de Paris jusqu'au 3 janvier 2021. Renseignements et réservations sur le site internet de la Philharmonie de Paris.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2020
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales