Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Culture | Marque-Page | "San Perdido" de David Zukerman

« San Perdido » de David Zukerman

date 01/05/2019 - 01:39 | micro_reportage Francine Thomas
Ce roman qui nous emmène dans une ville imaginaire du Panama dans les années 40 est en lice pour le Prix Relay des voyageurs lecteurs.
illustration de
 "San Perdido" de David Zukerman
 "San Perdido" de David Zukerman
play
0:00
0:00
volume-high 
« J’ai fait quelque chose d’horrible, j’ai emmené les gens dans un endroit où je ne suis jamais allé ! ». David Zukerman s’en amuse et l’illusion est totale. Si San Perdido, qui donne son nom au roman, est une ville imaginaire, elle est censée se situer dans un pays bien réel, le Panama, qui lui est totalement étranger. L’écrivain qui signe là son premier roman n’a donc pas choisi la facilité. Mais le leurre est parfaitement réussi. Il avoue s’être toutefois longuement documenté. « Le construction du canal du Panama a été terrible, en coût humain, en argent (…). Et ce pays le Panama m’intéressait, la façon dont il est enclavé (…) J’avais l’impression que la ville à laquelle je pensais pouvait parfaitement s’intégrer là. »

À San Perdido il y de pauvres gens qui vivent dans une décharge, des dockers exploités, des violeurs d’enfants, des prostituées, un gouverneur ivre de pouvoir et d’argent, des malfrats en tout genre, et face à eux, un jeune garçon muet et très énigmatique. C’est lui qui va finalement avoir pour mission de faire expier leurs fautes à certains, et racheter les plus faibles. La morale de l’histoire est quasiment divine, et le roman devient une fable intemporelle. « Depuis les années 40, les choses n’ont pas changé. On a toujours des gens exploités, une condition féminine à deux vitesses, il y a aussi des gens qui meurent de faim dans les rues (…) J’ai l’impression qu’on est tous plus ou moins dans le même bain. »

San Perdido est une réussite, sélectionné avec quatre autres romans pour le Prix Relay des voyageurs lecteurs 2019.

Prix Relay des Voyageurs Lecteurs, 42ème édition

PDF Télécharger le flyer
Votez pour votre roman préféré, sur le site voyageurslecteurs.fr/jeu-concours, et gagnez peut-être un voyage à Séville !!
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sélection du Prix Relay des Voyageurs Lecteurs . Votez pour votre roman préféré !
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales