Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Rouler Autrement | Savoir résister à la "Notif"

Savoir résister à la « Notif »

date 27/03/2022 - 09:23 | micro_reportage Chrystèle Mollon
Les plus jeunes restent surreprésentés dans la mortalité routière. La Fondation VINCI Autoroutes a donc confié à des sociologues la mission de mener une étude sur ce thème. Etude à l’origine d’une nouvelle campagne digitale baptisée « La notif ».
illustration de Savoir résister à la
 Savoir résister à la "Notif"
 Savoir résister à la "Notif"
play
0:00
0:00
volume-high 
Rouler autrement, c’est bien connaître les risques encourus par les jeunes sur les routes, pour mieux adapter les actions de sensibilisation. Près d’une personne sur 5 tuée dans un accident de la route a, en effet, entre 18 et 24 ans et il s’agit de la première cause de mortalité chez les jeunes adultes.

La Fondation VINCI Autoroutes a soutenu la réalisation d’une étude sociologique inédite qui examine le rapport des jeunes à la conduite et à l’automobile. Elle a été pilotée par David Le Breton. Ce professeur de sociologie à l’université de Strasbourg en dégage les principaux enseignements :
« La plupart des jeunes interrogés nous disent en effet qu'ils envoient des textos, qu'ils règlent leur appareil ou autre...ça c'est une source majeure de danger, l'hypovigilance en est une autre. Il y a aussi d'autres formes de prises de risques, rodéo, vitesse, avec aussi l'alcoolisation, le recours aux stupéfiants. »

De cette étude est donc née une nouvelle campagne digitale baptisée « La notif », qui illustre la difficulté d’un conducteur à résister à la tentation de répondre à des notifications sur son smartphone. Son mot d’ordre « Je te laisse en Vu, tu me laisses en vie ! ».

Pour le sociologue Jocelyn Lachance, enseignant à l’université de Pau, cette campagne illustre le dilemme dans lequel se retrouvent les jeunes conducteurs hyper-connectés : « On voit que ces jeunes sont précisément dans une espèce de gestion de 2 normes qui s'affrontent. D'un côté la nécessité de rester concentré sur la route, et de l'autre l'appel de l'ami qui vient titiller. Or souvent pour ces jeunes, le risque de ne plus regarder la route est moins grand que le risque de ne pas répondre. »

La campagne « La notif » est à découvrir sur les réseaux sociaux, et les conclusions de l’étude sur les jeunes au volant, dirigée par David Le Breton, sont publiées aux éditions Erès.

Plus d'infos ici...

Voir la campagne

A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales