Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Actualité | Sécheresse : inquiétude des centres de lavage auto

Sécheresse : inquiétude des centres de lavage auto

date 09/03/2023 - 16:04 | micro_reportage La rédaction
Après un été 2022 où nombre de stations de lavage avaient dû fermer pour cause de restrictions d'eau, les professionnels du secteur redoutent de subir encore les mêmes restrictions, malgré leur impact limité, selon eux, sur l'environnement.
illustration de Sécheresse : inquiétude des centres de lavage auto
Après les Bouches-du-Rhône et le Var, c'est au tour de la Drôme et de l'Ardèche, ce 7 mars, d'être en alerte sécheresse (en partie). Les 14 000 stations de lavage de voitures en France redoutent dans ce contexte des fermetures imposées cet été. Beaucoup ont dû fermer pendant plusieurs semaines faute d'eau en 2022. Or, le bilan météorologique du début 2023 est déjà alarmant. Pour plaider leur cause, les professionnels du secteur défendent ce qu'ils considèrent comme leur rôle écologique.

Fin 2022, le sénateur du Puy-de-Dôme Éric Gold avait soulevé un paradoxe dans une question écrite au gouvernement : « Alors que beaucoup [de stations de lavage] restituent 95 % de l'eau utilisée après canalisation des rejets, et que le lavage automobile représente 0,2 % de la consommation d'eau en France, elles ont dû cesser toute activité à la suite d'arrêtés préfectoraux pris au cours de l'été, dans les zones en crise. »

Qu'en est-il de l'impact réel des stations de lavage ? D'un point de vue écologique, c'est clairement le lavage fait maison qui consomme le plus d'eau, avec une consommation estimée à 300 litres d'eau, contre 170 litres pour un lavage à rouleaux et 50 litres pour un lavage haute pression.

Les principales enseignes de lavage automobile revendiquent un traitement strict des eaux usées (impossible chez un particulier), conformes aux exigences légales. Les eaux utilisées pour le lavage des véhicules doivent passer par un bac de décantation, puis être traitées dans un séparateur à hydrocarbures avant d'être rejetées dans le réseau des eaux usées (article L216-6 du Code de l'environnement).

Laver son automobile sur la voie publique est d'ailleurs interdit, pas plus que ce n'est autorisé dans son jardin (règlement sanitaire départemental). Beaucoup d'entre nous n'ont pas conscience de la pollution des nappes phréatiques par les eaux sales et chargées des composants chimiques des détergents. Ce que l'on ignore souvent aussi, c'est que l'on s'expose à une amende de 450€ et jusqu'à 75 000€ si la pollution est avérée.
 
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales

Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer