Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Le MobiliMag | Symone : L’Auto/Train sur l’autoroute
Le MobiliMag

Symone : L’Auto/Train sur l’autoroute

date 27/10/2020 - 02:36 | micro_reportage Sébastien Dath
Voyager sur l’autoroute, sans conduire, tout en retrouvant son véhicule à destination, c’est pour très bientôt.
illustration de Symone : L’Auto/Train sur l’autoroute
© Symone 
 Symone : L’Auto/Train sur l’autoro…
 Symone : L’Auto/Train sur l’autoroute
play
0:00
0:00
volume-high 
Ne dites plus en voiture Simone, mais en voiture Symone !
S.Y.M.O.N.E, c’est le nom de code d’un projet qui va bientôt vous permettre de voyager sur l’autoroute, sans conduire, tout en retrouvant votre véhicule à l’arrivée… L’un des co-fondateurs de ce projet, Romain Coispine, nous explique le principe de Symone, à mi-chemin entre l’Auto/Train et le co-voiturage : « c’est composé d’une remorque porte-voitures, les mêmes que vous voyez actuellement sur les autoroutes, qui est combinée avec un habitacle pour le transport des passagers ! »

Concrètement, « juste avant le péage un chauffeur vous accueille pour charger votre voiture sur le porte-voitures et ensuite vous vous installez à l’avant dans la cabine-passagers compartimentée et tout confort, un peu comme dans un train en première classe » explique-t-il. Romain Coispine ajoute que l’un des autres avantages de Symone c’est que « pendant le trajet vous pouvez donc dormir, travailler ou passer plus de temps en famille et vous arrivez en toute sécurité à votre destination, de manière plus reposée et surtout plus décarbonée que si vous l’aviez fait avec votre propre véhicule. »

En clair, d’après le co-fondateur du projet, Symone propose de repenser la manière de se déplacer en alliant sécurité routière, temps libre et écologie : « On a une vision double des choses. On a imaginé Symone pour le bien-être des usagers de la route et celui de la planète donc les Symone seront à l’hydrogène étant donné que cette source d’énergie est la plus adaptée pour ce type de transports lourds et longue distance. »

Pour illustrer les bénéfices de ce futur ensemble routier plus vert, Romain Coispine donne un exemple : « Chaque Symone à l’hydrogène permettrait d’éviter le rejet dans l’atmosphère de 400 tonnes de CO2 par an […] à titre de comparaison un aller-retour Paris/New-York pour une personne en avion c’est une tonne ! »

Une véritable révolution dans la manière de se déplacer, qui devrait voir le jour très prochainement, puisque Symone entre dans la phase finale du projet, une campagne de crowdfunding a même été lancée. Son co-fondateur se veut d’ailleurs assez optimiste : « On a vérifié la viabilité économique et l’étendue du marché, nous lançons les premières études d’ingénieries pour construire et homologuer les cabines-passagers qui viendront se greffer sur des poids lourds (remorques) déjà existants, donc ceux qui veulent aider au lancement de ce projet qui révolutionnera la mobilité durable de demain, ce financement participatif sur KissKissBankBank (le site officiel) servira à montrer tout l’intérêt et à commencer à développer au plus vite ce nouveau moyen de transport durable et partagé. »

L’objectif à terme c’est de déployer une vingtaine de Symone à travers le pays d’ici 2025 et plus encore si ce futur moyen de transport rencontre un succès auprès des français…
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2020
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales