Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Musique | Absolument Dance | Technotronic "Pump up the jam" (1989)

Technotronic « Pump up the jam » (1989)

date 23/05/2022 - 10:25 | micro_reportage Gilles Ravarino
Gros plan sur ce groupe belge fondé dans les années 80, qui met en avant les sonorités rap et acid-house. Une recette qui leur permettra de se démarquer, d'être facilement identifiable et de cartonner dans les hit-parades.
illustration de Technotronic
 Technotronic "Pump up the jam" (19…
 Technotronic "Pump up the jam" (1989)
play
0:00
0:00
volume-high 
À l'aube des années 90, Technotronic va dominer la scène musicale dance avec un tube énorme, ‘‘Pump Up the Jam’’. Son message est simple mais universel, inciter n’importe qui, même mauvais danseur, à se bouger, en oubliant ses complexes, de remuer son body jusqu’à l’oubli de soi. Et ce sera le succès planétaire, avec 3 millions et demi d'exemplaires vendus. Le succès a même dépassé les espoirs de son producteur, un ancien professeur de philosophie qui espérait juste faire un hit dans les discothèques.

Mais dans cette belle histoire il y a une petite polémique. Comme avec le groupe Blackbox, la chanteuse que l'on voit sur scène et dans le clip n'est pas la propriétaire de la voix. Il s'agit d'un mannequin aux lèvres bleues, Felly, qui mime et incarne l'irrésistible morceau, dont on entend d'ailleurs quelques mesures dans le long-métrage ‘‘Space Jam’’.
C'est avec le single suivant que l'on découvrira la vraie chanteuse Ya Kid K, une gamine de 17 ans qui assumera totalement son rôle lors d’une tournée en première partie de Madonna, époque Blond Ambition Tour en 1990.

Depuis, ce ‘‘Pump Up the Jam’’ est devenu un incontournable, un hymne qui ressort régulièrement au gré de nouveaux remixes, mais rien ne vaut l'original.

LE CLIP

 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales