burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Culture | Marque-Page | "Un hiver à Wuhan" d’Alexandre Labruffe
Marque-Page

« Un hiver à Wuhan » d’Alexandre Labruffe

date 24/10/2020 - 11:17 | micro_reportage Francine Thomas
L’écrivain, par ailleurs attaché culturel à Wuhan, se trouvait sur place quand est apparu le coronavirus. Il nous livre un portrait de cette ville chinoise à la fois glaçant et hilarant.
illustration de
©Francesca Mantovani-éditions Gallimard 
 "Un hiver à Wuhan" d’Alexandre Lab…
 "Un hiver à Wuhan" d’Alexandre Labruffe
play
0:00
0:00
volume-high 
Alexandre Labruffe avait fait une entrée très remarquée l’année dernière sur la scène littéraire française avec la publication de son premier roman : Chroniques d’une Station-Service (2019). Le voilà de retour, plus vite que prévu, avec un récit romanesque bluffant. Il faut dire que l’écrivain s’est retrouvé, malgré lui, au cœur de l’actualité.
Attaché culturel à Wuhan, il est sur place quand apparaît le coronavirus. Il était parti avec l’idée de profiter de son séjour pour écrire un « conte paranoïaque chinois ». Mais sa fiction s’est retrouvée rattrapée par la réalité. « Je voulais écrire la fin du monde et je tombe dans cette fin du monde, en Chine, dans une ville qui est archi-polluée, cernée par des épidémies (peste porcine, grippe aviaire, rage), dans un environnement de plus en plus paranoïaque parce que cette ville est cernée par des drones et j’ai une impression de surveillance".
Ce que raconte Alexandre Labruffe de la Chine et de la société chinoise est absolument édifiant. A se demander même si son imagination ne l’a pas poussé à forcer le trait. Il assure le contraire. « Mon livre est un poème punk sur la Chine industrielle, un guide de voyage sur la Chine contemporaine. C’est pour moi un laboratoire de réflexion sur le monde et j’aime ça, j’aime réfléchir. Et c’est justement ce qu’on empêche à la population chinoise de faire. Ils vivent dans un univers où la seule liberté finalement, et je le dis dans le livre, c’est de consommer (…) Moi c’est le monde que je ne veux pas voir émerger en France ».

Si la lecture de Un Hiver à Wuhan pose des questions fondamentales, elle est aussi hilarante, tant ce texte est drôle et poétique. Ce sont les armes de résistance d’Alexandre Labruffe. « Ça me permet de ne pas finir dans un hôpital psychiatrique (…) Comment vivre dans un monde qui se défait ? (…) Comment surnager ? Pleurer ? Être déprimé ? Non, moi ma résistance à ce monde, c’est l’ironie et la poésie ».
Bref, Un Hiver à Wuhan aux éditions Verticales un récit complètement barré, où la Chine, la ville de Wuhan et le coronavirus sont les muses de toutes les brillantes fantaisies d’Alexandre Labruffe.
A voir aussi
play3 Le site de l'éditeur
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2020
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales