Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Vie Pratique | Mon défi pour la planète | Végétaliser les parkings pour dépolluer les eaux
Mon défi pour la planète

Végétaliser les parkings pour dépolluer les eaux

date 01/05/2021 - 01:48 | micro_reportage Ivan Mouton
Si on veut sauver la planète, il faut lutter contre la pollution des eaux pluviales. C'est ce que fait Pierre Georgel depuis 15 ans. Il construit des parkings végétalisés aux nombreuses vertus que nous vous  proposons de découvrir.
illustration de Végétaliser les parkings pour dépolluer les eaux
 Végétaliser les parkings pour dépo…
 Végétaliser les parkings pour dépolluer les eaux
play
0:00
0:00
volume-high 
Le défi de Pierre Georgel, architecte-paysagiste, est de « végétaliser les parkings pour retenir les eaux de ruissellement polluées, les purifier pour qu’elles s’infiltrent pures vers les nappes phréatiques ».
Il est le PDG d’Écovégétal, cette société pionnière en matière d’environnement qui fait pousser depuis 15 ans des plantes sur les parkings pour absorber et digérer les polluants. Ces derniers sont d’origine organique comme les hydrocarbures, le silicone des balais d’essuie-glaces, les plaquettes de freins de voitures ou appartiennent à la catégorie des métaux lourds que l’on trouve dans différents éléments des voitures.

Le projet d’Écovégétal est de gérer les pluies quand elles sont polluées. Les gouttes d’eau qui tombent sur les voiries vont aller petit à petit dans les sols perméables et vont pouvoir être dépolluées et s’infiltrer.

Pour les parkings végétalisés, les substrats qui permettent aux végétaux de se développer, sont par exemple des thyms rampants ou du trèfle. Toutes ces plantes vont les retenir activement par un tissu racinaire très développé. Ce tissu racinaire s’infiltre dans les polluants entre les petites briques de béton. 97% des matières en suspension sont retenues.

Une initiative d’importance majeure puisque chaque année on estime que trois millions de mètres cubes d’eau pluviale non traitée ou trop rarement sont rejetés dans les rivières et la mer.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2021
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales