Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Vie Pratique | Mon défi pour la planète | Vos cheveux pour dépolluer les eaux
Mon défi pour la planète

Vos cheveux pour dépolluer les eaux

date 28/02/2021 - 01:54 | micro_reportage Virginie Decorte
Chaque jour, des milliers de personnes se font couper les cheveux mais que peut-on en faire ? L'association « Coiffeurs Justes » a créé il y a 5 ans la première filière autour du recyclage du cheveu. L'objectif ? Le valoriser en solution dépolluante pour les eaux de la planète.
illustration de Vos cheveux pour dépolluer les eaux
 Vos cheveux pour dépolluer les eaux
 Vos cheveux pour dépolluer les eaux
play
0:00
0:00
volume-high 
Passionné de coiffure, Thierry Gras a créé il y a cinq ans dans le Var l’association « Coiffeurs Justes ». Comme il l’explique à Virginie Decorte de la rédaction du 107.7, son objectif est de « recycler les cheveux afin d’en faire un dépolluant des eaux que ce soit des eaux de mers, des eaux de rivières, de bassins d’écoulement des autoroutes, tout en créant de l’emploi pour les associations d’aide par le travail ». Au départ, son idée est partie d’un constat tout simple : « Quand on commence la coiffure, on nous apprend toutes les qualités du cheveu dont la première est d’être lipophile, c’est-à-dire qu’il absorbe le gras. Donc par extension, en 1978, les marins bretons s’en sont servis pour dépolluer l’océan lors de la marée noire. Comme c’est une qualité naturelle du cheveu, les hydrocarbures viennent se coller. L’avantage est que le cheveu est lavable et donc réutilisable ».
L’association récupère ainsi les cheveux que les coiffeurs envoient dans un sac spécifique et reçoit plus de 100 demandes d’adhésion par semaine. Rien d’étonnant car les cheveux représentent 50% des déchets d’un salon de coiffure, soit entre 3000 et 4000 tonnes par an à l’échelle nationale.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2021
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales