Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Musique | Tempo 110 | Cecilia Bartoli rend hommage à Farinelli

Cecilia Bartoli rend hommage à Farinelli

date 08/01/2020 - 02:30 | micro_reportage Charlotte Latour
Elle arbore une barbe noire sur la pochette. La mezzo-soprano consacre son nouvel album à Farinelli, chanteur italien adulé du 18ème siècle qui fut castré à l'âge de 10 ans pour conserver sa voix d'enfant. Cecilia Bartoli a décidé de lui rendre hommage sur ce disque, « Farinelli » paru chez Decca.
illustration de Cecilia Bartoli rend hommage à Farinelli
© Uli Weber / Decca 
 Cecilia Bartoli rend hommage à Far…
 Cecilia Bartoli rend hommage à Farinelli
play
0:00
0:00
volume-high 
Doté de capacités vocales exceptionnelles, Carlo Maria Michele Angelo Broschi, plus connu sous le nom de Farinelli (1705-1782), est le plus mythique des castrats. La cantatrice italienne Cecilia Bartoli lui dédie son nouvel album. « Je pense qu'il avait un talent supérieur aux autres. D'abord, sa vocalité, c'était une voix très élastique et puis il y avait une virtuosité incroyable. Mais aussi comme chanteur, il était très touchant, dans les airs pathétiques aussi. Il avait tout ! » souligne Cecilia Bartoli.

Au 18ème siècle, le Vatican avait interdit aux femmes de se produire sur scène. On donnait donc des rôles de femmes à des hommes transformés en castrats pour que leur voix approchent les aiguës féminins et des voix d'anges à l'église. « À l'époque, les castrats étaient des rockstars. Ceux qui arrivaient à faire carrière, ils pouvaient gagner beaucoup d'argent. Pour les parents, c'était la possibilité de sortir de la pauvreté » affirme Cecilia Bartoli qui apparaît méconnaissable sur la couverture de l'album, barbue et moustachue. « Cette pochette, c'est exactement le jeu théâtral. On est artiste pour vivre des vies différentes, sur scène. Farinelli a joué le rôle de Cléopâtre. Le soir d'après, il jouait un roi, un empereur. Il se déguisait d'une façon très naturelle. »

Écoutez Cecilia Bartoli, au micro de Charlotte Latour.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales