Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Musique | Tempo 110 | Célimène Daudet rend hommage à Haïti
Tempo 110

Célimène Daudet rend hommage à Haïti

date 19/04/2021 - 15:54 | micro_reportage Chrystèle Mollon
« Haïti mon amour » de Célimène Daudet vient de paraître. Dédié au pays de sa mère, cet album nous emmène sur les traces de trois compositeurs haïtiens.
illustration de Célimène Daudet rend hommage à Haïti
© Christophe Berlet 
 Célimène Daudet rend hommage à Haï…
 Célimène Daudet rend hommage à Haïti
play
0:00
0:00
volume-high 
Son père est français et sa mère haïtienne : sur son nouvel album, Célimène Daudet nous plonge dans l'univers musical de l'île des Caraïbes, à la découverte d'une facette insoupçonnée : la musique classique. Sur l'album « Haïti mon amour », la pianiste y met en lumière ses principaux compositeurs. « Ce sont des œuvres qui empruntent des mélodies populaires haïtiennes avec une écriture plus européenne et occidentale. Ça nous donne une sorte de métissage avec le rappel des traditions haïtiennes et des références au vaudou. Parmi ces œuvres, on a les méringues, ces danses populaires qui symbolisaient fortement la tradition haïtienne à un moment de l'histoire où Haïti était occupée par les Américains. Les artistes se sont lancés dans l'écriture de ces méringues pour symboliser leur résistance face à l'occupant et pour affirmer la culture haïtienne » déclare Célimène Daudet qui a découvert cette culture musicale classique lors d'un festival de piano qu'elle organise en Haïti en 2017.

Pour explorer cet univers, la pianiste est partie sur les traces de trois compositeurs haïtiens : Justin Elie, Edmond Saintonge et Ludovic Lamothe. Ce dernier était surnommé « le Chopin noir » tant sa musique s'en approchait. « C'est l'un de mes coups de cœur absolu. Il était pianiste et jouait beaucoup les œuvres de Chopin quand il donnait des concerts en Haïti. Dans ses propres compositions, il s'est inspiré directement du langage de Chopin. On peut sentir toutes ses influences, des mélodies très romantiques, très sensibles et poétiques que l'on peut retrouver dans la musique de Chopin » souligne Célimène Daudet. Son nouvel album « Haïti mon amour » est paru sur le label NoMadMusic.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2021
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales