Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Musique | Tempo 110 | Christophe Panzani rend hommage au classique
Tempo 110

Christophe Panzani rend hommage au classique

date 10/11/2020 - 02:14 | micro_reportage Charlotte Latour
Tout juste récompensé de la Victoire du Jazz dans la catégorie révélation, Christophe Panzani rend hommage aux compositeurs français du début du XXe siècle dans son album “Correspondances”, paru sous le label OutNote.
illustration de Christophe Panzani rend hommage au classique
© Avi Loud 
 Christophe Panzani rend hommage au…
 Christophe Panzani rend hommage au classique
play
0:00
0:00
volume-high 
Une passerelle entre deux langages musicaux, le jazz et le classique. C'est ce que propose le saxophoniste Christophe Panzani dans son nouvel album « Correspondances ». Entouré d'un quintet de jazz, d'un quatuor classique et d'un quintette à vent, il revisite dans une version jazz plusieurs œuvres de compositeurs français du début du XXe siècle, de Satie à Debussy en passant par Ravel et Milhaud. Des musiciens chez qui le jazz n'est jamais loin. « Ces compositeurs vivaient à la même époque que Duke Ellington ou que Charlie Parker. Ils avaient quelque chose de très commun et des correspondances au niveau du langage musical. Moi quand j'ai appris la musique, on ne m'avait jamais parlé de ça. Il y avait d'un côté la musique classique et le jazz de l'autre » déclare Christophe Panzani.

Pendant ses tournées aux États-Unis, Ravel fréquentait les clubs de jazz. Darius Milhaud, lui, a vécu en Californie. « Il a même enseigné dans les universités américaines pendant la seconde guerre mondiale et il a été très influencé par le jazz. En jouant  »La Muse Ménagère«  comme un standard de jazz en improvisant sur la structure, on s'aperçoit que le langage est le même. On n'a pas d'effort à faire pour jouer cette musique là. Il y a une porosité évidente ».

Christophe Panzani a commencé le saxophone enfant dans une petite école de musique en Isère. Et très vite la musique jazz est venue à lui. « J'ai commencé dans une école d'un petit village près de Grenoble. On avait des cadeaux si on avait des bonnes notes. On avait des disques mais il n'y en avait pas de saxophone classique, ça n'existait pas. Donc, j'ai eu des disques de jazz. Sidney Bechet, Sonny Rollins, Coleman Hawkins, Duke Ellington. J'écoutais donc du jazz ».

Écoutez Christophe Panzani, au micro de Charlotte Latour.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2020
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales