Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Musique | Tempo 110 | L’opus 9 de Beethoven par le trio Arnold
Tempo 110

L’opus 9 de Beethoven par le trio Arnold

date 29/03/2021 - 01:56 | micro_reportage Chrystèle Mollon
Ils ont précédé le premier cycle des fameux Quatuors à Cordes. Entre 1792 à 1798, Ludwig van Beethoven composa cinq Trios à Cordes, dont l’opus 9. Le Trio Arnold interprète ce triptyque sur son premier album, paru chez Mirare.
illustration de L’opus 9 de Beethoven par le trio Arnold
 L’opus 9 de Beethoven par le trio …
 L’opus 9 de Beethoven par le trio Arnold
play
0:00
0:00
volume-high 
Lauréats de prestigieux concours internationaux et habitués des scènes du monde entier, Shuichi Okada (violon), Manuel Vioque-Judde (alto) et Bumjun Kim (violoncelle) se sont rencontrés en Suisse à l'Académie internationale Seiji Ozawa. Depuis 2018, ils forment le Trio Arnold. Leur premier album vient de paraître. Il est consacré à ce que Beethoven considérait comme la meilleure de ses œuvres, les Trios à cordes opus 9, composés en 1798. Les formations qui peuvent s’attaquer à ce répertoire sont rares. Le tout jeune Trio Arnold en fait partie. « Beethoven, pour tout un chacun, c'est les quatuors à cordes, c'est une page de la musique de chambre absolument incroyable. Même nous qui avons l'habitude de jouer le répertoire à cordes de Beethoven, nous étions quand même dans la découverte. Car cet ensemble, le trio à cordes est très peu connu, très peu entendu » souligne le violoniste alto Manuel Vioque Judde.

L'opus 9 fait partie « des œuvres de jeunesse » de Ludwig van Beethoven. « Il essaye de se faire un nom en tant que compositeur, il a encore l'ombre de Mozart et Haydn au-dessus de lui. En écrivant des trios à cordes, il s'affranchit de ses deux figures tutélaires et il se lâche un peu dans la composition de ces formules qui ne sont pas des quatuors à cordes ou des trios avec pianos, des formations phares à l'époque ». Terrain d'expérimentation de Beethoven, ce triptyque allie audace, virtuosité et beauté sonore. « J'aime beaucoup le mouvement lent du deuxième trio. Sombre, il est très étonnant pour un Beethoven aussi jeune dans son parcours d'écriture. C'est un mouvement qui me touche énormément. »
A voir aussi
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2021
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales