Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Invités | Bonnes Ondes | Le Plastique c'est dramatique
Bonnes Ondes

Le Plastique c'est dramatique

date 06/12/2019 - 03:14 | micro_reportage Francine Thomas
Vous vous souvenez forcément de ce tube des Elmer Food Beat dans les années 90. Le groupe l'a réenregistré pour la bonne cause : aider le navigateur Yvan Bourgnon à sauver les océans de la pollution.
illustration de Le Plastique c'est dramatique
 Le Plastique c'est dramatique
 Le Plastique c'est dramatique
play
0:00
0:00
volume-high 
Qui n'a pas, en 1990, fredonné au moins une fois ce refrain « Le Plastique c'Est Fantastique ». La chanson était signée Elmer Food Beat et vantait à l'époque les mérites et l'importance vitale de l'usage du préservatif.
Sauf que presque 30 ans plus tard, le plastique n'est pas si fantastique côté pollution et le groupe nantais a décidé de reprendre leur titre fétiche, dans une version détournée et... écologique, qui donne « Le Plastique c'Est Dramatique (...) c'est mauvais pour les baleines ».

La vidéo a été mise en ligne en octobre dernier et en quelques jours, elle a enregistré deux millions et demi de vues… quand les Elmer Food Beat se réinventent, ça ne passe pas inaperçu !

L'objectif affiché de cette reprise est d'inciter à aider le navigateur Yvan Bourgnon et son association The SeaCleaners, à monter son projet Manta : « Le projet Manta est né dans le Morbihan pour essayer de trouver des solutions pour résoudre le problème de la pollution des océans, en essayant d'inventer des bateaux révolutionnaires qui vont être capables de ramasser les plastiques dans les océans » explique le navigateur.

On évalue actuellement à 8 millions de tonnes le poids des déchets plastiques déversés dans les mers du globe chaque année, et le projet Manta pourrait permettre à chaque navire affrété de recueillir quelques milliers de tonnes de détritus : « Ce sera efficace, d'autant que le plastique ramassé sera tout de suite ingurgité par le bateau : on a une technologie qui s'appelle la pyrolyse qui boit le plastique, et on arrive à le transformer en énergie pour la propulsion du bateau. »

Quand à Elmer Food Beat (représenté par Manou, le chanteur du groupe), c'est sous l'influence des nombreux reportages qui titraient « le plastique n'est pas fantastique » qu'ils ont décidé de s'impliquer : « ça nous a tout de suite parlé. On s'est dit, il faut faire quelque chose, et ça nous faisait rire que ce soit nous qui transformions notre propre chanson. »

Pendant qu’Yvan Bourgnon exposait son projet au groupe, le guitariste Gros Lolo réécrivait sur un coin de table les paroles du Plastique c’Est Fantastique. Le projet était lancé. Et Yvan Bourgnon d’ajouter : « c'est tombé à point nommé : j’engueulais mes équipes en leur disant lâchez-vous ! Les messages peuvent aussi passer par le plaisir, la musique, les artistes. C'est tout bénef pour tout le monde. »

Mais comme le préservatif reste la seule arme efficace contre le SIDA, les Elmer continuent, en concert, de chanter « Le Plastique c'Est Fantastique » : « À la fin de la chanson, on fait une allusion au plastique dramatique, celui qu'on trouve dans les océans. Nous n'utilisons plus de bouteille en plastique, nous avons nos gourdes The Sea Cleaners. »
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2020
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales