Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Musique | Tempo 110 | Le Quatuor Hanson rend hommage à Joseph Haydn
Tempo 110

Le Quatuor Hanson rend hommage à Joseph Haydn

date 04/12/2019 - 02:34 | micro_reportage Charlotte Latour
Rencontre avec un jeune quatuor à cordes français. Leur premier album consacre le compositeur autrichien.
facebooktwitter
illustration de Le Quatuor Hanson rend hommage à Joseph Haydn
© Bernard Martinez. 
 Le Quatuor Hanson rend hommage à J…
 Le Quatuor Hanson rend hommage à Joseph Haydn
play
0:00
0:00
volume-high 
Fondé il y a 6 ans par groupe de copains de conservatoires, le Quatuor Hanson vient de sortir son premier album. « All Shall Not Die » paru sur le label Aparté est un hommage au père du quatuor à cordes, Joseph Haydn (1732-1809).

« On l’appelle le père du quatuor à cordes parce que c’est vraiment à partir de son œuvre que la formation a été établie. Il a écrit près de 70 quatuors » déclare Gabrielle Laffait, altiste. Avec Simon Dechambre, violoncelliste, Anton Hanson et Jules Dussap, violonistes, ils forment depuis 2013 le Quatuor Hanson.

Les quatre musiciens, lauréats de nombreux concours internationaux, rendent hommage sur leur premier album à la figure tutélaire de la période classique, Joseph Haydn.
Six quatuors à cordes du compositeur autrichien figurent sur ce disque « All Shall Not Die ».

« C’était quelqu’un de blagueur, de farceur, d’inventif. Dans chacun de ses quatuors on trouve des pépites. Il essaye des choses en permanence » ajoute Jules Dussap dont l’objectif est de faire vivre l’héritage musical du compositeur autrichien. « Nous en tant qu’interprète, on a un vrai espace de liberté dans cette musique [...] Pour un public qui n’est pas forcément sensible ou connaisseur de la musique classique, on montre que cette musique est actuelle. Le message qui est véhiculé est toujours présent ».

Au point de se retrouver dans le titre même de cet album « All Shall Not Die » que l’on peut traduire par « rien ne meurt jamais ». Une référence à l’épitaphe latine « Non omnis moriar » gravé sur la tombe de Joseph Haydn, à Vienne.

Écoutez le reportage de Charlotte Latour, présent au Zénith de Lille pour le lancement de la tournée.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés