Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Vie Pratique | Que Choisir ? | Les embûches de Noël

Les embûches de Noël

date 17/12/2022 - 16:14 | micro_reportage Charles Daudon
À l'occasion des fêtes de fin d'année, l'association de consommateurs a dévalisé les rayons surgelés des grandes surfaces et analysé une cinquantaine de bûches de Noël souvent « bourrées de chimie ».
illustration de Les embûches de Noël
 Les embûches de Noël
 Les embûches de Noël
play
0:00
0:00
volume-high 
« Ces desserts achetés en grande surface font clairement partie de la catégorie des produits ultra-transformés. Nous avons, par exemple, compté un total de 42 additifs utilisés pour leur rôle texturant, colorant ou antioxydant » explique Elsa Casalegno, journaliste au magazine Que Choisir. Dans son numéro de décembre, l'association de consommateurs a testé 61 bûches de Noël différentes, vendues au rayon surgelés. Le constat est sans appel : elles contiennent généralement trop d’additifs, arômes ajoutés et ingrédients caractéristiques de l'ultra-transformation.

« Seules 15 bûches de Noël analysées ne contiennent pas d'arômes ajoutés. Quand on n'a pas assez de saveurs et de fruits mûrs, on rajoute ces arômes. Parmi les autres ingrédients abondamment utilisés, on retrouve ce qu'on appelle les ingrédients technologiques, habituellement absents de nos cuisines comme des protéines de lait, des amidons, des fibres végétales et même de la gélatine de bœuf utilisée pour le fondant et la texture d'une bûche. »
L'UFC Que Choisir a passé au crible les étiquettes et recommande de choisir les produits avec la liste des ingrédients la plus courte.

« On peut quand même acheter de bons desserts en grande surface avec certaines marques meilleures que d'autres comme Picard, L'Angélys ou Utopy. À l'inverse, on peut vraiment inciter les mauvais élèves à faire des progrès comme Nestlé, la bûche de noël Deluxe de Lidl, Auchan ou la marque Excellence qui pourraient vraiment améliorer leurs recettes » conclut Elsa Casalegno.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Voir le dossier complet
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales