Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Vie Pratique | Que Choisir ? | Mangeons moins de pesticides
Que Choisir ?

Mangeons moins de pesticides

date 13/09/2021 - 09:18 | micro_reportage Charles Daudon
Pommes, tomates, poireaux, jus, citrons... L'UFC Que Choisir a passé au crible 43 produits d'une dizaine de marques arborant un label « sans résidu de pesticides ». Les résultats sont concluants.
illustration de Mangeons moins de pesticides
 Mangeons moins de pesticides
 Mangeons moins de pesticides
play
0:00
0:00
volume-high 
« Les scientifiques donnent de plus en plus de crédits à l'hypothèse d'un effet néfaste sur la santé des résidus de pesticides qui sont présents dans les aliments » souligne Elsa Abdoun, journaliste au magazine Que Choisir. Si les agriculteurs et les riverains des champs demeurent les premiers exposés, les pesticides se retrouvent également dans nos assiettes. Pour limiter ou réduire drastiquement ce risque, de plus en plus de consommateurs se tournent vers des fruits ou des légumes issus de l'agriculture biologique. Des labels ont également fait leur apparition : « Ce sont les produits labellisés sans résidu de pesticides. Il ne s'agit pas d'aliments bio, les agriculteurs peuvent utiliser des engrais chimiques. Le seul engagement associé à ces labels, c'est qu'à la fin, on ne trouve pas de résidus de pesticides. »

Promesse tenue ? L'UFC Que Choisir a analysé une quarantaine de produits différents, des fruits et légumes frais, surgelés ou en conserves, des pâtes ou des jus. Les résultats sont très rassurants. « On a trouvé seulement trois produits contaminés par un résidu de pesticides et à des doses très faibles. À titre de comparaison, dans l'agriculture dite conventionnelle, un produit végétal sur deux est contaminé par au moins un résidu de pesticides et parfois à des doses supérieures aux limites réglementaires » explique Elsa Abdoun.

Limiter son exposition aux pesticides via ce label ou l'agriculture biologique, c'est donc possible... Mais ça coûte plus cher : « Quand on achète un fruit ou un légume issu de l'agriculture conventionnelle, le bon conseil, c'est de les éplucher ou de bien les laver. Une bonne partie des résidus se trouvent sur la peau. »
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Plus d'informations
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2021
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales