Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Musique | Tempo 110 | Pascal Amoyel rend hommage à Beethoven
Tempo 110

Pascal Amoyel rend hommage à Beethoven

date 31/12/2019 - 01:23 | micro_reportage Charlotte Latour
La vie de Beethoven à l'honneur, de son enfance sous les coups de son père à la surdité qui le pousse au bord de la folie. Le pianiste et conteur Pascal Amoyel lui consacre un spectacle où il incarne le compositeur tout en jouant ses sonates.
facebooktwitter
illustration de Pascal Amoyel rend hommage à Beethoven
 Pascal Amoyel rend hommage à Beeth…
 Pascal Amoyel rend hommage à Beethoven
play
0:00
0:00
volume-high 
Une plongée dans la vie tourmentée du génie allemand le plus joué au monde ! C'est ce que propose le pianiste et compositeur français Pascal Amoyel dans son spectacle « Looking for Beethoven », au théâtre du Ranelagh à Paris.

Un journal intime mis en musique par ce passionné de Ludwig van Beethoven (1770-1827). Un destin hors du commun, reconstitué au prix d'une véritable enquête, marqué par une enfance malheureuse et difficile : « Son père qui est ivrogne, le fait lever à trois heures du matin, toutes les nuits, pour aller jouer devant ses amis. Il veut en faire un Mozart [...] Il lui dit que Mozart avait déjà le monde à ses pieds à son âge, le menaçant de goûter à ses poings, le petit est terrorisé par ça » confie Pascal Amoyel.

Quelques années plus tard, Ludwig van Beethoven quitte Bonn pour rejoindre Vienne où va débuter sa carrière de pianiste virtuose : « Beethoven va devenir la coqueluche de Vienne, en quelques semaines, grâce aux joutes musicales d'improvisation, des duels. Et Beethoven écrase tout le monde et devient la star de l'époque. »

Toutefois les premiers syndromes d'une surdité apparaissent. Elle n'aura de cesse de progresser jusqu’à devenir totale : « Toutes les sonates de Beethoven sont l'oeuvre d'un sourd. La première qu'il écrit en 1795-96 marque déjà les premiers symptômes comme des bourdonnements, des acouphènes. Ses dernières sonates vers 1826-27 sont écrites dans l'abstraction totale. L'homme est sourd et devient terrifiant, horrible avec les autres et en même temps dans sa musique il cherche à donner la joie, à montrer l'amour qu'il porte aux hommes. »

« Looking for Beethoven » de Pascal Amoyel est également à découvrir le 4 février à Montélimar, le 6 février à Saint-Cloud et le 14 février à Thonon. Écoutez Pascal Amoyel, au micro de Charlotte Latour.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
 
Les plus consultés