Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Musique | Tempo 110 | Passion Beethoven

Passion Beethoven

date 26/02/2020 - 02:18 | micro_reportage Charlotte Latour
François-Frédéric Guy, grand spécialiste de Beethoven, a décidé d'enregistrer les cinq concertos pour piano du compositeur allemand. Un triple album sur lequel il joue et dirige le Sinfonia Varsovia vient de paraître.
illustration de Passion Beethoven
©Caroline Doutre 
 Passion Beethoven
 Passion Beethoven
play
0:00
0:00
volume-high 
« Il se surpasse d'oeuvre en oeuvre. Beethoven sort de lui même pour inventer la nouvelle musique et devenir le plus grand compositeur de tous les temps, à mon sens » sourit François-Frédéric Guy. Le pianiste français, amoureux de la musique de Beethoven, est considéré comme l'un de ses plus grands spécialistes.

En cette année 2020, où on célèbre les 250 ans de la naissance du compositeur allemand (1770-1827), François-Frédéric Guy a décidé d'enregistrer presque l'intégralité de sa musique écrite pour piano. Sur son dernier album, il interprète donc les cinq concertos et dirige l’orchestre Sinfonia Varsovia.

« Pour la première fois dans l'histoire de la musique, c'est une musique qui nous parle directement. Elle s'adresse au cœur et à l'être humain. Avant, la musique était dédié à Dieu [...] et il y avait la musique d'opéra et de cabaret plutôt légère. Beethoven a fait de la musique populaire mais au plus haut niveau et ça, c'est la première fois qu'on ose le faire. Et en ça, il annonce le romantisme » déclare François-Frédéric Guy qui vient notamment de se produire sur la scène du Théâtre des Champs-Elysées à Paris et dans le cadre du Festival La Folle Journée à Nantes.

« Beethoven écrivait les concertos pour aussi se montrer et se produire en public comme soliste [...] Mais il n'est pas tout aussi parfait que Mozart, au début. Beethoven, lui, c'est un être humain qui façonne la matière musicale et il a du mal. Il écrit sur ces fameux petits carnets des thèmes qu'il raye rageusement jusqu'à trouver la meilleure formule » sourit François-Frédéric Guy qui propose un voyage inédit dans l'oeuvre de Ludwig van Beethoven à travers ce triple album, paru sur le label Printemps des Arts de Monte-Carlo.

Écoutez François-Frédéric Guy, au micro de Charlotte Latour.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
play3 Sur Instagram
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales