Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
home|play ECOUTER|france TRAFIC|podcast PODCASTS|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Musique | Tempo 110 | "Passion mandoline" avec Julien Martineau
Tempo 110

« Passion mandoline » avec Julien Martineau

date 10/12/2018 - 12:39 | micro_reportage Charlotte Latour
La mandoline est loin d'être ringarde ! C'est ce que nous démontre le musicien dans son album consacré à des concertos de Vivaldi et Calace.
facebooktwittergoogleplus
illustration de
© Kathy Sebbah 
 "Passion mandoline" avec Julien Ma…
 "Passion mandoline" avec Julien Martineau
play
0:00
0:00
volume-high 
Entre tradition et modernité, c'est un beau voyage à travers les siècles en Italie que nous propose Julien Martineau. Le mandoliniste français joue sur un instrument moderne mais inspiré des modèles créés à Naples en 1725.

Sur son nouvel album, il interprète des œuvres de Vivaldi datant du 18ème siècle, mais pas seulement... Des œuvres plus récentes aussi, comme la concerto n°2 de Raffaele Calace :« Le grand personnage de l'histoire de la mandoline » explique Julien Martineau « qui a vécu à la fin du 19ème début du 20ème » (1863 – 1934 ). Celui que l'on considère comme « le Paganini de la mandoline, car il a écrit des œuvres très virtuoses très difficiles à maîtriser »...
Mais pour Julien Martineau, ce concerto est proche de l'oeuvre de Piazzolla : « Ce n'est pas de la nostalgie ou de la mélancolie, c'est autre chose ... Il y a un peu de colère, de tristesse et en même temps, une volonté d'aller de l'avant ».

Ce qui plaît au musicien c'est la part d'inconnu que réserve la mandoline. Pour Julien Martineau, c'est tout un terrain de découverte qui s'offre avec cet instrument, au-delà de ce que proposent violon, violoncelle et piano, dont jouent ses amis. Il précise « On fait le même métier, mais aujourd'hui j'ai la chance d'avoir des choses à explorer ».

Julien Martineau, « Come una volta », album paru chez Naive.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur Facebook
play3 Sur Twitter
 
Les plus consultés