Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Vie Pratique | Que Choisir ? | Bien utiliser les gels hydroalcooliques
Que Choisir ?

Bien utiliser les gels hydroalcooliques

date 01/12/2020 - 19:38 | micro_reportage Charles Daudon
La lutte contre le virus passe aussi par nos mains ! Depuis le début de l'épidémie de Covid19, nous avons pris l'habitude de nous laver les mains bien plus régulièrement. Et si on ne peut pas utiliser de l'eau et du savon, il y a le gel hydroalcoolique. L'UFC Que Choisir fait le point.
illustration de Bien utiliser les gels hydroalcooliques
 Bien utiliser les gels hydroalcool…
 Bien utiliser les gels hydroalcooliques
play
0:00
0:00
volume-high 
Commençons par ce rappel: « Si on peut, c'est mieux de se laver les mains avec de l'eau et du savon étant donné que c'est plus efficace parce que le gel ne lave pas ». C'est ce que déclare Fabienne Maleysson, journaliste au magazine Que Choisir. Toutefois en l'absence d'un point d'eau et de savon, le gel hydroalcoolique est devenu une arme, parmi d'autres, pour lutter contre le virus. Et pour qu'il soit efficace, il faut en mettre suffisamment. « Souvent les fabricants préconisent 3ml. On a fait un test en interne auprès d'une quinzaine de salariés de Que Choisir et on s'est aperçu que nous n'en mettions qu'1ml sur les mains. Il ne faut donc pas hésiter à en mettre. Finalement les situations dans lesquelles on a besoin de s'en servir ne sont pas si fréquentes ».

Dans son numéro de décembre, la rédaction du magazine de l'UFC a testé les 15 gels hydroalcooliques les plus vendus en magasin ou sur internet. Efficaces, ils présentent pour certains des allergènes. « Pour celles et ceux qui sont allergiques, il faut traquer la mention ARRETE DEROGATOIRE, elle garantit l'absence d'allergènes ». Bonne surprise de ce test, tous ne dessèchent pas les mains. « On avait l'impression que tous les gels hydroalcooliques, étant donné leur forte teneur en alcool, desséchaient les mains. La réponse est non et il y en a même qui les hydratent ! » ajoute Fabienne Maleysson qui met toutefois en garde contre les gels nettoyants. « On les trouve notamment dans des grandes chaînes de parfumerie. Ils ne sont pas désinfectants et n'ont donc aucune action contre le virus. Il y a des normes à respecter (EN 14 476). Si la mention désinfectant ne figure pas sur le flacon, s'il n'y pas d'allusion au virus, cela ne sert strictement à rien contre le virus responsable du Covid 19. »

Reste la question du prix. Il existe, en la matière, des tarifs maximum à ne pas dépasser selon la taille des flacons. « Il y a eu une envolée des prix au début de l'épidémie, juste avant le premier confinement. Le gouvernement a donc décidé d'encadrer les tarifs. Personne ne peut aller au-delà d'un certain seuil. Pour les gros flacons de plus de 300ml, on ne peut pas afficher un prix au litre supérieur à 13,19 €, et pour les petits de moins de 50ml, on ne peut pas afficher un prix au litre de plus de 35,17€ ». Il y a donc une différence de prix selon le contenant. Plus pratiques à transporter, les petits flacons se révèlent plus chers à l'utilisation.
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Plus d'informations
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2021
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales