Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Route et Mobilité | L'Auto et la Loi | CBD et conduite : attention aux contrôles

CBD et conduite : attention aux contrôles

date 14/01/2023 - 05:19 | micro_reportage Francine Thomas
La molécule non-psychotrope du cannabis étant autorisée en France, peut-on en consommer avant de prendre le volant ? Et que se passe-t-il en cas de contrôle ?
illustration de CBD et conduite : attention aux contrôles
 CBD et conduite : attention aux co…
 CBD et conduite : attention aux contrôles
play
0:00
0:00
volume-high 
Depuis la récente annulation par le Conseil d’Etat de l’interdiction de la vente de fleurs et feuilles de CBD (jeudi 29 décembre 2022), la question se pose de savoir si l’on peut conduire après en avoir consommé. Pour y répondre, Maître Éric de Caumont rappelle tout d’abord que le cannabis est interdit en raison d’une de ses molécules, à savoir le THC (Tétrahydrocannabinol), qui a des effets psychotropes « largement comparables à la dangerosité de l’alcool sur votre cerveau ».

Notre consultant juridique raconte qu’un « nouveau problème s’est fait jour » avec le CBD (Cannabidiol). Un produit « beaucoup moins chargé en actifs psychotropes », qui doit contenir un maximum de 0.3% de THC et qui « est donc autorisé ». Ainsi, vous avez le droit d’en consommer chez vous, explique-t-il, mais aussi au volant.

Mais un autre problème se pose : celui des tests salivaires, en cas de contrôle par les forces de l’ordre. Me de Caumont estime qu’ils sont « imprécis et dangereux », parce qu’ils peuvent « réagir » à la seule présence de CBD. Le conseil de notre avocat spécialisé dans la défense des usagers de la route c’est tout d’abord d’exiger une prise de sang, ce qui est votre droit. Pour éviter les poursuites, en attendant l'arrivée de tests salivaires plus fiables, il vous recommande également de conserver les tickets de caisse de vos achats de CBD.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales