Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Question d'Autoroute | Des moutons pour tondre l'autoroute
Question d'Autoroute

Des moutons pour tondre l'autoroute

date 21/10/2020 - 02:53 | micro_reportage Marie Marquet
Connaissez-vous l'éco-pâturage ? Des moutons font office de tondeuse près de l'autoroute et entretiennent les espaces verts. Question d'Autoroute s’intéresse à ce procédé.
illustration de Des moutons pour tondre l'autoroute
 Des moutons pour tondre l'autoroute
 Des moutons pour tondre l'autoroute
play
0:00
0:00
volume-high 
Des moutons en renfort des équipes pour entretenir les espaces verts aux abords de l’autoroute... C'est l’éco-pâturage, un dispositif écologique que nous détaille Mélanie Dufreney de VINCI Autoroutes, rencontrée au niveau de l’échangeur d’Avignon Nord près de l’autoroute A7 : « on a choisi ce site parce qu'il était bien situé. Il n'est pas facile d'accès, donc en terme de débroussaillage, ce n'est pas forcément simple. Il fait un peu plus de 6000 m², c'était l'endroit idéal pour se lancer dans cette belle aventure. »

Ce sont 6 moutons qui sont répartis sur cette surface… Un agneau est même né sur place il y a quelques jours. L'entretien des terrains se prépare. On ne peut pas se permettre qu'un mouton traverse l'autoroute comme l'explique Mélanie Dufreney : « on a installé une clôture tout au long de l'échangeur qui est totalement sécurisé. Elle est vérifiée régulièrement par la bergère qui vient prendre soin des moutons et par nos équipes qui viennent contrôler qu'elle est totalement étanche. »

L'écopastoralisme présente plusieurs avantages : « pas de matériel, d'essence donc en terme environnemental, c'est super, précise Mélanie Dufreney. Ça nous évite de fermer l'échangeur trop longtemps, car il faut savoir que pour faucher un échangeur, on est obligé de le fermer et puis ça permet de maintenir une belle biodiversité sur cet échangeur. »

Et un suivi du travail des moutons sera réalisé, afin d’évaluer les bénéfices de ce dispositif 100% naturel…
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2020
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales