Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT

L’Art d’autoroute

date 11/12/2019 - 02:20 | micro_reportage Marie Marquet
Connaissez-vous l’Art d’autoroute ? Vous avez sans doute déjà remarqué ces œuvres au bord des autoroutes ou sur les aires du réseau...
illustration de L’Art d’autoroute
© VINCI Autoroutes 
 L’Art d’autoroute
 L’Art d’autoroute
play
0:00
0:00
volume-high 
Elles datent pour la plupart d’entre elles des années 70 et 80. D’autres plus récentes rendent hommage à des chanteurs sur des aires du réseau VINCI Autoroutes, plus particulièrement sur l'autoroute A9.

En France, ce type de sculpture s’est développé via une obligation légale, que nous explique Olivier Bordry de VINCI Autoroutes : « Dans les 80/90, c'était en application de la Loi. Un certain pourcentage des investissements consacrés à l'autoroute devait être dédié à des installations culturelles. C'était un millième des investissements de l'autoroute... »

Des sculptures à la frontière entre l'œuvre et l'ouvrage d'art. Des monuments à part entière : « Jadis, c'était un art relativement monumental, dont certains se sont parfois moqués. Certaines sont très connues, les flèches des cathédrales à côté de Saint-Arnoult sur l'autoroute A10, la colonne brisée sur l'A89. Aujourd'hui cette pratique s'est perdue. »

Alors quel avenir pour l’art d’autoroute ? Olivier Bordry : « VINCI Autoroutes préfère installer, de sa propre décision, des parcours artistiques consacrés à des artistes du territoire traversé. C'est ainsi que nous avons ouvert, dans la période récente, trois parcours artistiques consacrés, l'un à Georges Brassens (1921-1981), l'autre à Charles Trenet (1913-2001), le troisième à Bobby Lapointe (1922-1972). Le tout dans la région de Narbonne entre l'Hérault et l'Aude. »

Il y a actuellement un peu plus de 70 œuvres d'art autoroutier sur tout le réseau français…
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales