Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Culture | Marque-Page | "Le chant du bouc" de Maria Carmen Vega
Marque-Page

« Le chant du bouc » de Maria Carmen Vega

date 01/01/2020 - 03:19 | micro_reportage Francine Thomas
Partir à la recherche de ses parents biologiques et mettre à jour un trafic d’enfants : c’est l’aventure vécue par la chanteuse et comédienne Maria Carmen Vega. Elle nous la raconte dans un récit poignant et enlevé.
illustration de
© Astrid di Crollalanza 
 "Le chant du bouc" de Maria Carmen…
 "Le chant du bouc" de Maria Carmen Vega
play
0:00
0:00
volume-high 
Cette drôle d’aventure lui avait déjà inspiré son dernier album Santa Maria. Cette fois c’est dans un récit que Carmen Maria Vega se raconte.
En 2011, elle part au Guatemala, le pays où elle née, sur la trace de ses parents biologiques. : « Mon idée principale était que ma mère était activiste, puisque c’est ce que l’association Hacer Puente qui a réalisé mon adoption en Belgique pour la France, avait raconté à mes parents adoptifs », nous confie-t-elle dans Marque-Page. Sauf que la vérité est tout autre.

Au terme de 13 jours de voyage et de milliers de kilomètres parcourus, Maria Carmen Vega découvre finalement que sa mère est en Belgique et qu’elles ont été au centre d’un trafic d’enfants. Trafic contre lequel elle a décidé de porter plainte ; le livre retrace ce combat. Il dresse également un portrait sidérant du Guatemala. «  C’est un pays qui n’est plus en guerre depuis 1996, mais comme beaucoup de pays qui n’ont connu quasiment que la dictature, c’est très difficile d’obtenir une démocratie (…) C’est une zone de non-droit, très corrompue par les narcotrafiquants, ça a nécrosé le pays et c’est pire qu’en période de guerre. »

Près de 18 homicides sont enregistrés chaque jour dans la capitale Guatemala.
Le Chant du Bouc de Carmen Maria Vega, c’est l’histoire vraie d’une jeune femme qui veut comprendre d’où elle vient, et qui va devoir s’adapter à une vérité qu’elle ne soupçonnait pas. C’est surtout un récit qui s’avale d’une traite, et qui dresse le portrait d’une artiste ô combien attachante.
A voir aussi
play3 Le site de l'éditeur
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2020
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales