Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Route et Mobilité | Question d'Autoroute | Le marquage autonome sur les autoroutes
Question d'Autoroute

Le marquage autonome sur les autoroutes

date 08/02/2020 - 07:35 | micro_reportage Marie Marquet
Grâce à une machine innovante, les sociétés d’autoroutes se mettent au marquage autonome des lignes blanches sur les autoroutes. Cette machine effectue ces marquages sans chauffeur ! Une innovation récemment testée sur le réseau VINCI Autoroutes à découvrir dans notre rendez-vous "Question d’Autoroute…
illustration de Le marquage autonome sur les autoroutes
 Le marquage autonome sur les autor…
 Le marquage autonome sur les autoroutes
play
0:00
0:00
volume-high 
Comment tracer les fameuses lignes blanches des autoroutes sans intervention humaine ? Grâce à une machine autonome sans chauffeur ! Elle rend moins périlleuse la tâche des opérateurs comme l’explique Philippe Cazes d’Eurovia, filiale du groupe VINCI, Eurovia qui a expérimenté cette machine brevetée après un an de recherche, « Pour faire le marquage sur autoroute, les ouvriers interviennent sur les voies avec les engins de chantiers. Pour supprimer ce risque, nous avons travaillé pour rendre la machine en totale autonomie ».

Donc terminé le repérage à pied et le pré-marquage manuel qui étaient les étapes les plus dangereuses, Philippe Cazes « Pour faire ce pré-marquage aujourd’hui, nous utilisons des cordes. Les ouvriers sont deux à tendre la corde qui fait une centaine de mètres. Et le troisième fait un petit filet de repérage. Donc cette tâche est supprimée ».

Et cela grâce à ce matériel baptisé E-Liner qui promet une qualité Zéro Défaut, Philippe Cazes « C’est une machine classique d’application. Simplement, elle est équipée d’un système GPS, plus le RTK un réseau assimilé au mobile. Et la combinaison des deux permet de situer précisément la machine sur les voies de circulation ».

Une précision augmentée, tout en facilitant la tâche des opérateurs amenés à renouveler cette peinture tous les deux ans à 4 ans. Plus de treize véhicules devraient être déployés sur des chantiers routiers dans les mois qui viennent.

En vidéo

 
Les plus consultés