Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Question d'Autoroute | Objectif Zéro Phyto !

Objectif Zéro Phyto !

date 08/07/2020 - 10:39 | micro_reportage Sébastien Dath
Depuis son engagement signé en 2008, VINCI Autoroutes a réduit de plus de 60% l'utilisation de pesticides pour entretenir les espaces verts.
illustration de Objectif Zéro Phyto !
 Objectif Zéro Phyto !
 Objectif Zéro Phyto !
play
0:00
0:00
volume-high 
Toute l’année, ce sont plus de 28.000 hectares d’espaces naturels, l’équivalent de 3 fois la surface de Paris, qu’il faut entretenir pour votre sécurité le long du réseau VINCI Autoroutes. Un entretien quotidien, que la société autoroutière souhaite le plus écologique possible. Ainsi, Emilie Tierchant, chargée de mission développement durable chez VINCI Autoroutes, explique que l'entreprise « a signé l'engagement (national) éco-phyto en 2008 et a réduit de plus de 60% depuis sa consommation de produits phytosanitaire ».

Cet engagement a un petit nom : « C'est l'objectif zéro phyto, autrement dit, il s'agit de réduire au maximum l'usage de pesticides dans la lutte contre certaines plantes ».

Pour atteindre cet objectif, et remédier au maximum à l’usage de produits chimiques, la société autoroutière a mis en place plusieurs mesures. Emilie Tierchant explique qu'il « existe deux grands moyens, soit les moyens mécaniques, soit les moyens biologiques ».
« Concrètement, les agents routiers vont utiliser des brosses métalliques, des racloirs ou du désherbage thermique ». Quant à « la lutte biologique, elle se fait notamment par l'installation de nichoirs à mésanges qui vont venir manger de grandes quantités de chenilles processionnaires du pin, une espèce envahissante ». La chargée de mission développement durable chez VINCI Autoroutes ajoute qu'un « autre moyen de lutte » existe, « ce sont les pièges, soit des éco-pièges qui sont placés le long des troncs des pins, soit des pièges à phéromones qui vont venir attirer les papillons mâles et permettre de les éliminer ».

Des actions diverses et variées, mais qui portent leur fruit. Ainsi, les espaces verts au bord des autoroutes sont redevenus des refuges pour la biodiversité et les quelques 300 espèces animales et végétales protégées qui y vivent.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales