Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Question d'Autoroute | Une Autoroute Bas Carbone pour Tours
Question d'Autoroute

Une Autoroute Bas Carbone pour Tours

date 01/01/2022 - 12:28 | micro_reportage Ivan Mouton
Que faire pour limiter l'impact environnemental de l'autoroute A10 qui traverse Tours et des villes comme Saint-Pierre des Corps, Chambray-lès-Tours ou Joué-lès-Tours ? Une convention a été signée entre VINCI Autoroutes et la métropole de Tours.
illustration de Une Autoroute Bas Carbone pour Tours
 Une Autoroute Bas Carbone pour Tou…
 Une Autoroute Bas Carbone pour Tours
play
0:00
0:00
volume-high 
Objectif : limiter l'impact environnemental de l'autoroute A10 aux abords de Tours et de villes comme Saint-Pierre-des-Corps, Chambray-lès-Tours ou Joué-lès-Tours. VINCI Autoroutes et la métropole Tours-Val de Loire se sont penchés sur le sujet. Ils ont donc signé une convention ABC, comprenez Autoroute Bas Carbone, et ont exploré un certain nombre de pistes , à commencer par le développement des mobilités partagées : « C'est à dire promouvoir la circulation de bus sur autoroute, promouvoir le co-voiturage, essayer d'offrir aux Tourangeaux d'autres moyens de mobilité que la voiture qu'ils utilisent aujourd'hui au quotidien », explique Eric Sauner, directeur opérationnel chez Vinci Autoroutes.

La métropole Tours-Val de Loire et VINCI Autoroutes entendent également développer le véhicule électrique et même à hydrogène : « En offrant à la fois des services soit de production en énergie, soit de bornes de recharge électrique et d'utilisation de dispositifs type hydrogène. Le troisième volet, c'est celui lié à l'insertion environnementale de cette infrastructure, c'est à dire permettre par exemple le passage par les vélos ou les piétons au-dessus de l'autoroute, ce qui est assez peu possible aujourd'hui curieusement. Cela va être également de réaliser des protections acoustiques supplémentaires pour apporter du confort aux riverains de l'autoroute. »

Développer les mobilités douces, encourager l'électrique, et fondre l'autoroute dans le paysage pour la rendre la moins impactante possible, voilà les 3 axes qui annoncent une métamorphose dans les prochaines années.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales