Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Route et Mobilité | L'Auto et la Loi | Deux-roues et remontée inter-files, que dit la loi ?

Deux-roues et remontée inter-files, que dit la loi ?

date 29/05/2021 - 01:58 | micro_reportage Francine Thomas
Des utilisateurs de scooters et de motos ont l’habitude de circuler entre les files de voitures, mais cette pratique est-elle autorisée ?
illustration de Deux-roues et remontée inter-files, que dit la loi ?
 Deux-roues et remontée inter-files…
 Deux-roues et remontée inter-files, que dit la loi ?
play
0:00
0:00
volume-high 
Pour tenter de faire entrer la pratique de la remontée inter-files des deux et trois-roues motorisés dans la loi, une expérience était menée depuis 2016 dans 11 départements, mais celle-ci a pris fin le 1er février dernier. Autrement dit, explique Maître Éric de Caumont, « cette expérimentation était une tolérance accordée à une pratique qui a toujours existé, pour voir si cela pouvait être accepté et autorisé par le code de la route ». Ainsi, depuis quatre mois maintenant, poursuit notre consultant juridique, « on est revenu au statu quo ante, c’est-à-dire qu’il n’y a à nouveau plus le droit de remonter les files où que ce soit en France ».

Maître de Caumont précise cependant qu’il y a, comme souvent, une subtilité : « Dès le 1er février, la délégation à la sécurité routière a dit : on arrête l’expérience mais on va reprendre une expérimentation qui va être à la fois sur plus de lieux, de départements, de métropoles en France, mieux expliquée et ça prend un petit peu de temps. »

Concrètement, en attendant l’arrivée d’une expérience 2.0 dans les semaines qui viennent, poursuit notre avocat spécialiste du droit routier, « on est dans un entre-deux, c’est interdit et donc si vous êtes verbalisé parce que vous faites de l’inter-files […] vous allez ne pas la payer et la contester ». Ainsi, conclut-il, « compte tenu des délais pour que cela passe devant un tribunal, si tant est que face à votre contestation le parquet n’abandonne pas les poursuites, l’affaire va venir devant le tribunal à un moment auquel l’inter-files sera à nouveau parfaitement légal. »
A voir aussi
play3 Le site officiel
play3 Sur le même sujet
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales