Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Route et Mobilité | L'Auto et la Loi | Dur dur de contester !

Dur dur de contester !

date 11/05/2018 - 19:40 | micro_reportage Francine Thomas
Depuis le 1er janvier, le Forfait Post Stationnement a remplacé le PV traditionnel. Une mécanique qui a encore besoin d'être rodée...
illustration de Dur dur de contester !
 Dur dur de contester !
 Dur dur de contester !
play
0:00
0:00
volume-high 
Gros problème avec les tout nouveaux forfaits post stationnement ou FPS : ils semblent très difficiles à contester. Il n'y aurait, par exemple, aucune adresse à laquelle s'adresser si on estime être injustement verbalisé.
Pour Maître Eric de Caumont, avocat au barreau de Paris, qui répond à Francine Thomas, s'il n'y a pas d'adresse de contestation, il faut se rendre devant les tribunaux car l'avis est « nul ».
Sinon, la procédure est la suivante : il y a un mois pour contester l'avis, et la collectivité locale qui l'a émis a également un mois pour y répondre. En cas de non réponse ou de réponse négative, il est encore possible de contester à la Commission du Contentieux du Stationnement Payant à Limoges (CCSP), un organisme unique pour toute la France. Mais là, il faudra régler au préalable le forfait pour avoir le droit de contester.
Dans tous les cas, ce genre de démarche n'est pas facile à entreprendre. Maître de Caumont rappelle qu'il faut toujours penser à garder des traces, c'est à dire faire des recommandés ou imprimer tout échange via internet.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales