Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Question d'Autoroute | La 2e vie des déchets sur l'autoroute
Question d'Autoroute

La 2e vie des déchets sur l'autoroute

date 10/10/2021 - 16:25 | micro_reportage Marie Marquet
Comment mieux valoriser 100% des déchets produits par les utilisateurs des aires d'autoroute ? Grâce à un partenariat inédit en Vallée du Rhône... Ces déchets sont transformés en compost ou en combustibles.
illustration de La 2e vie des déchets sur l'autoroute
 La 2e vie des déchets sur l'autoro…
 La 2e vie des déchets sur l'autoroute
play
0:00
0:00
volume-high 
Mieux valoriser les déchets collectés sur les aires d'autoroute, c'est le résultat d'un partenariat inédit entre VINCI Autoroutes et le SYTRAD, le Syndicat de traitement des déchets Ardèche-Drôme. Il a pour vocation la valorisation de 100% des déchets de la Vallée du Rhône, y compris ceux qui ne sont pas recyclables : « C'est une première sur le réseau, car jusque ici, on avait l'habitude de travailler soit avec des centres d'enfouissement, soit avec des incinérateurs. Et là, pour la première fois, on peut orienter l'ensemble des déchets de nos clients, vers ce centre qui va produire du compost », explique Ugo Morello de VINCI Autoroutes.

Dans ce centre situé à Étoile-sur-Rhône au sud de Valence, « 40% du flux apporté va être transformé en compost et ensuite le reste va être transformé en combustibles solides de récupération », ajoute Ugo Morello. Certains deviennent donc du compost pour l’agriculture locale et d'autres, des combustibles de substitution à destination notamment de chaufferies industrielles implantées localement.

Cela permet d’éviter de faire circuler ces déchets collectés sur l’autoroute A7, entre le sud de Lyon et les portes du Vaucluse. Sur les 170 kilomètres de la Vallée du Rhône, il y a « environ 500 containers qui permettent aux clients de jeter leurs déchets et un volume annuel d'environ 900 tonnes de déchets collectés » précise Ugo Morello, soit 10% de la totalité des déchets du réseau VINCI Autoroutes.
Ce partenariat inédit et mis en place depuis juillet, pourrait donner à l’avenir, des idées à d’autres sur le réseau VINCI Autoroutes.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2021
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales