Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Route et Mobilité | L'Auto et la Loi | Laver son véhicule par temps de sécheresse

Laver son véhicule par temps de sécheresse

date 11/10/2022 - 11:49 | micro_reportage Francine Thomas
Une question que vous vous êtes peut-être posée l'été dernier : que risque-t-on si l’on ne respecte pas les restrictions liées au manque d’eau, comme ce fut le cas cet été dans de nombreux départements ?
illustration de Laver son véhicule par temps de sécheresse
 Laver son véhicule par temps de sé…
 Laver son véhicule par temps de sécheresse
play
0:00
0:00
volume-high 
Un cas pratique et d’actualité à l’honneur de votre rendez-vous juridique cette semaine. Alors que la France a connu un été caniculaire, nous avons demandé à Maître Éric de Caumont ce que l’on encourt si nous lavons notre véhicule alors que c’est interdit en raison de la sécheresse. Notre avocat, spécialiste du droit routier, affirme qu’au-delà du fait que ce n’est « pas civique », vous risquez une contravention de 5ème classe qui « peut aller jusqu’à 1500 euros d’amende pour avoir contrevenu à l’arrêté préfectoral qui vous interdisait de laver votre voiture ».

Encore faut-il avoir été identifié comme l’avoir fait ou être pris sur le fait, à son domicile, explique Me de Caumont, les stations de lavage étant de facto fermées dans ces cas-là. Notre consultant juridique précise que pour vous démasquer, les autorités peuvent désormais compter sur des « compteurs intelligents ». Il précise qu’à l’instar des « Linky en matière d’électricité », ils « permettent de savoir sans se déplacer, à tout moment, si vous n’avez pas des consommations un peu exagérées d’eau pendant des périodes de restrictions ».

Pour résumer et en conclusion, notre avocat, spécialisé dans la défense des usagers de la route, raconte que même s’il est peu probable de se faire prendre « pour un petit lavage mais ça peut être le cas » du moment que vous êtes « convaincus comme on dit en droit » d’avoir commis cette infraction, vous serez sanctionnés.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales