Radio VINCI Autoroutes
social   facebook   twitter   instagram   youtube2
recherche_mini
replay REPLAY
play3 Actualité
play3 Les émissions
play3 Route et Mobilité
play3 Tourisme
play3 Invités
play3 Culture
play3 Vie Pratique
play3 Musique
podcasts PODCASTS
france TRAFIC
musique RETROUVER UN TITRE
micro LA RADIO
commentaire CONTACT
vinci_autoroutes 
écouter 
Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
REPLAYPODCASTSTRAFICRETROUVER UN TITRELA RADIOCONTACT
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Question d'Autoroute | Le bon usage de la bande d'arrêt d'urgence

Le bon usage de la bande d'arrêt d'urgence

date 23/01/2023 - 08:38 | micro_reportage Marie Marquet
La bande d'arrêt d'urgence sur les autoroutes est réglementée : il est interdit de circuler ou de s'y arrêter sauf en cas de détresse. Elle doit être laissée libre pour permettre l'accès aux secours en priorité.
illustration de Le bon usage de la bande d'arrêt d'urgence
© VINCI Autoroutes 
 Le bon usage de la bande d'arrêt d…
 Le bon usage de la bande d'arrêt d'urgence
play
0:00
0:00
volume-high 
Sommes-nous autorisés à circuler et à stationner sur la bande d'arrêt d'urgence située à droite de l'autoroute ? Son usage est fortement réglementé par le code de la route, comme nous le rappelle Thierry Mauduit de VINCI Autoroutes : « La bande d'arrêt d'urgence, par définition, ce n'est pas une voie de circulation. Il est interdit de circuler sur cette bande d'arrêt d'urgence et on ne doit s'y arrêter que lorsqu'on est en situation de détresse : on est en panne, on a percuté un objet, on est victime d'un accident... Mais pour tout autre situation, l'arrêt est interdit. »

Une bande d'arrêt d'urgence est reconnaissable par le marquage au sol qui sert aussi de repère pour respecter la distance de sécurité entre deux véhicules. Mais parfois, il n'y a pas de bande d'arrêt d'urgence : « Les secteurs où il n'y en a pas sont des secteurs avec une forte pente sur quelques kilomètres. Dans ce cas là, il conviendra d'abord de s'arrêter sur les refuges à proximité des postes d'appel d'urgence, la borne orange, que vous trouvez tous les deux kilomètres environ. Et si on ne peut pas malheureusement s'y arrêter, il faut sortir au plus tôt de son véhicule et se mettre derrière la glissière de sécurité. »

La bande d'arrêt d'urgence doit être laissée libre pour permettre en priorité l'accès aux secours (pompiers, gendarmes, fourgons de patrouilleurs) sur un événement.
En cas d'infraction, vous risquez une amende de 135 € et le retrait de trois points sur le permis de conduire.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2023
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales