Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
home|play ECOUTER|france TRAFIC|podcast PODCASTS|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Route et Mobilité | Question d'Autoroute | Le contrôle des poids-lourds
Question d'Autoroute

Le contrôle des poids-lourds

date 10/05/2019 - 15:42 | micro_reportage Marie Marquet
Des opérations de contrôles des poids-lourds sont organisées tout au long de l’année partout en France. Quels sont les critères vérifiés et comment le faire ?
facebooktwittergoogleplus
illustration de Le contrôle des poids-lourds
 Le contrôle des poids-lourds
 Le contrôle des poids-lourds
play
0:00
0:00
volume-high 
C’est une opération qui a lieu fréquemment sur l’autoroute : des contrôles de poids-lourds effectués par la Gendarmerie afin de porter une attention particulière au respect de la règlementation comme l’explique le Capitaine Jean-Pierre Ayassa de l’Escadron départemental de sécurité routière de la Gendarmerie de Vaucluse : « Les gendarmes d’unité de sécurité routière, c’est-à-dire de la coordination des transports, interviennent tout au long de l’année, de nuit comme de jour. Ils contrôlent les poids-lourds suivant la réglementation spécifique européenne. »

Les véhicules contrôlés sont choisis au hasard, arrêtés quelques centaines de mètres en amont sur l’autoroute et le comportement des conducteurs est passé à la loupe : « Il peut y avoir de la fatigue, du matériel non conforme comme un pneu lisse ou une visite technique dépassée. »

Ensuite, le chronotachygraphe est vérifié. Cet appareil numérique enregistre les temps de conduite et de repos, il est obligatoire dans les poids-lourds. L’analyser est la mission du gendarme Pèlerin : « ça nous indique les données du chauffeur et du camion. On analyse, on interprète. Par exemple, si un poids-lourds part de la frontière espagnole pour aller à Lyon et qu’on ne trouve que 200 km au compteur au lieu de 500, il y a forcément une fraude. »
En cas d’infraction constatée, les conducteurs français sont convoqués ultérieurement par la justice. Les conducteurs étrangers eux doivent s’acquitter immédiatement d’une amende.
 
Les plus consultés