Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies ayant une finalité strictement limitée à la seule mesure de son audience.
Ces cookies ne permettent pas un recoupement des données avec d’autres traitements ou le suivi global de la navigation sur différents sites web.
En savoir plus - Continuer

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
podcasts PODCASTSplay ECOUTERfrance TRAFICreplay REPLAYmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Replay | Route et Mobilité | Question d'Autoroute | Les métiers de l'ombre
Question d'Autoroute

Les métiers de l'ombre

date 03/12/2021 - 12:33 | micro_reportage Marie Marquet
Nous vous proposons de découvrir les coulisses d'un métier de l'ombre et pourtant essentiel au bon fonctionnement de l'autoroute, celui de technicien de maintenance.
illustration de Les métiers de l'ombre
© VINCI Autoroutes 
 Les métiers de l'ombre
 Les métiers de l'ombre
play
0:00
0:00
volume-high 
Qui sont ces hommes et ces femmes de l'ombre qui permettent à l'autoroute de bien fonctionner, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ? Parmi eux, le technicien de maintenance. Son rôle est de s'assurer que les panneaux d'informations, la ventilation des tunnels ou encore les barrières des péages sont opérationnelles.

Rémi Devic assure cette fonction à Tarare au nord-ouest de Lyon sur l’A89. Il nous explique son métier : « La mission du technicien est de faire de la maintenance préventive et curative sur tous les équipements que nous avons sur l'autoroute. Le préventif, c'est ce qui permet de contrôler le bon fonctionnement et de vérifier les réglages des équipements et le curatif c'est la réparation en cas de panne. »

L'entretien et le suivi des machines et des équipements peuvent être très nombreux. Les interventions ont lieu sur « tous les équipements qui sont sur l'autoroute : les panneaux à messages variables, les bornes d'appel d'urgence ou encore les stations météo... Ça va de l'énergie au tracé, même de l'hydraulique. C'est un métier gratifiant parce qu'on fait plein de choses. On est un rouage important. On ne nous voit pas forcément mais, sans nous, la machine peut gripper », ajoute Rémi Devic.

La spécificité du secteur où Rémi travaille consiste en la présence de nombreux tunnels car l'autoroute A89 passe dans une zone montagneuse. Les interventions se font sur « les serveurs, l'informatique, tout ce qui permet le bon fonctionnement des tunnels » ajoute-t-il. Et seul ou en équipe, Rémi travaille sur un rayon d’environ 50 km.
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés
A propos
© Radio VINCI Autoroutes 2022
Crédits photos © Adobe Stock
Mentions légales