Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Route et Mobilité | L'auto et la Loi | "Méduse" : Le nouveau radar anti-bruit !
L'auto et la Loi

« Méduse » : Le nouveau radar anti-bruit !

date 25/10/2019 - 03:39 | micro_reportage Sébastien Dath
Afin de détecter les nuisances sonores, notamment celles émises par les motos, des capteurs sont actuellement testés en Île-de-France.
facebooktwitter
illustration de
 "Méduse" : Le nouveau radar anti-b…
 "Méduse" : Le nouveau radar anti-bruit !
play
0:00
0:00
volume-high 
Cette semaine, Francine Thomas a sollicité Maître Éric de Caumont au sujet de ce radar anti-bruit en test dans les Yvelines. Ce capteur d’un nouveau genre intitulé « Méduse » pourrait, après homologation, déboucher sur des sanctions et être déployé un peu partout en France.

Sur la question du bruit, notre expert en droit routier rappelle tout d’abord qu’un niveau sonore maximal « est marqué sur votre carte grise ». Notre consultant juridique précise : « chaque véhicule (deux-roues, voiture ou autre) est homologué avec un niveau de bruit précis, en général dans les 80 décibels à peu près. Et bien entendu vous êtes en infraction si ce véhicule émet plus de bruit que ce qui est prévu par son homologation ! »

À propos d’homologation justement, le radar anti-bruit actuellement en test ne l’est pas encore et donc « ne peut pas générer des verbalisations » souligne Maître de Caumont. Des sanctions pour émission de bruits susceptibles de causer une gêne aux usagers de la route ou aux riverains qui, pour rappel, « sont d’ores et déjà possible. »

Notre avocat spécialisé dans la défense des automobilistes explique que les forces de l’ordre « avec un sonomètre peuvent à tout moment vérifier si votre véhicule est conforme […] et si on dépasse ça peut aller très très loin notamment si vous avez modifié délibérément le véhicule, jusqu’à 7500 euros d’amende. »
Et ce n’est pas tout : « ça peut même engendrer de la prison si vous avez trafiqué votre véhicule, on peut même considérer que le véhicule n’est plus conforme donc immobilisé » sans oublier « les difficultés avec l’assurance en cas d’accident. »
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés