Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
home|play ECOUTER|france TRAFIC|podcast PODCASTS|musique RETROUVER UN TITRE|micro LA RADIO|commentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Culture | Marque Page | "Personne n’a peur des gens qui sourient" de Véronique Ovaldé
Marque Page

« Personne n’a peur des gens qui sourient » de Véronique Ovaldé

date 06/03/2019 - 02:24 | micro_reportage Francine Thomas
L’écrivaine qui a l’art des titres accrocheurs revient en librairie avec l’un des romans les plus attendus de la rentrée littéraire d’hiver.
facebooktwittergoogleplus
illustration de
© Pascal Ito - Flammarion 
 "Personne n’a peur des gens qui so…
 "Personne n’a peur des gens qui sourient" de Véronique Ovaldé
play
0:00
0:00
volume-high 
Véronique Ovaldé s’est amusée à écrire son nouveau roman et ça se sent ! L’histoire d’une mère en fuite, avec ses deux filles. Pourquoi part -elle ? Que cache-t-elle ? Le lecteur n’est pas au bout de ses surprises. Et la romancière ne résiste pas au plaisir de lui tendre quelques pièges : « Moi j’adore ça quand j’écris un livre. Je suis là, je suis présente en permanence, je raconte des histoires. Et là en l’occurrence, comme c’est une histoire pleine de chausse-trappes, pleine de pièges, avec pas mal de suspens et d’étrangeté, c’était très réjouissant d’écrire ce livre. »

Fidèle à ses habitudes, Véronique Ovaldé s’est lancée dans l’écriture de ce thriller sans plan précis, en se laissant la possibilité de se surprendre elle-même, mais retombe formidablement sur ses pattes. Apparaissent finalement quelques femmes fortes, face à ses hommes qui se font avoir : « On m’a souvent dit « vous faites des portraits d’hommes un petit peu durs, violents ». Et c’est vrai que dans ce livre, les figures d’hommes sont extrêmement bienveillantes, je les appelle les bonnes fées. Ils ont perdu complètement leurs atours virils. Et en effet, les femmes ce sont des guerrières. »

Personne n’A Peur des Gens Qui Sourient, c’est une histoire de flingues cachés dans les tiroirs, de fantômes qui apparaissent dans les vieux miroirs, de secrets que l’on cache mal sous les tapis et de sourires dont il faudrait peut-être se méfier.
illustration de
A voir aussi
play3 Le site de l'éditeur
 
Les plus consultés