Le site radiovinciautoroutes.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
En savoir plus - Accepter

burger_menu
Radio VINCI Autoroutes
107.7 Radio VINCI Autoroutes
recherche_mini
    facebook   twitter   instagram   youtube2   |   vinci_autoroutes
ASSISTANTS VOCAUXplay ECOUTERfrance TRAFICpodcast PODCASTSmusique RETROUVER UN TITREmicro LA RADIOcommentaire CONTACT
 
Accueil | Podcasts | Route et Mobilité | L'auto et la Loi | Téléphone au volant, amende au tournant !
L'auto et la Loi

Téléphone au volant, amende au tournant !

date 11/09/2019 - 02:56 | micro_reportage Francine Thomas
S’il est interdit de conduire le téléphone en main ou avec une oreillette, qu’encourt-on exactement ? Réponse de notre expert juridique...
facebooktwitter
illustration de Téléphone au volant, amende au tournant !
 Téléphone au volant, amende au tou…
 Téléphone au volant, amende au tournant !
play
0:00
0:00
volume-high 
Cette semaine Francine Thomas s’est appuyée sur un sondage réalisé cet été par l’Association des Sociétés Françaises d’Autoroutes (ASFA), qui révèle que plus de 3 personnes sur 4 sont favorables à un durcissement des sanctions contre l’usage du smartphone au volant, pour faire le point avec notre expert juridique sur les peines encourues actuellement.

Maître Éric de Caumont explique tout d’abord que « le fait d’avoir un téléphone à la main ou une oreillette, c’est une contravention de 4ème classe jusqu’à 750 euros et qui entraîne un retrait de 3 points sur le permis ».

Concernant le durcissement des sanctions et la proposition faite en janvier 2018 par le Comité Interministériel de la Sécurité Routière (CISR), notre avocat spécialisé dans la défense des automobilistes rappelle que ce qui n’a pas encore été voté mais qui « a de bonne chance de se produire c’est de dire que s’il y a un usage du téléphone qui est associé à une infraction dangereuse pour autrui il y aura une sanction sévère […] à savoir rétention du permis sur le champs, immobilisation du véhicule […] et possibilité pour le Préfet de prendre une suspension de permis provisoire jusqu’à 6 mois, en attendant que vous soyez jugé par le tribunal ».
A voir aussi
play3 Le site officiel
 
Les plus consultés